Les Irakiens à Damas : dynamiques migratoires et nouvelles pratiques de la ville - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2012

Les Irakiens à Damas : dynamiques migratoires et nouvelles pratiques de la ville

(1)
1
Kamel Doraï

Abstract

La Syrie est aujourd'hui traversée par des mobilités de plus en plus intenses et diverses. Un nombre croissant de pèlerins chiites venus d'Iran, du Pakistan, d'Irak ou des ex-républiques soviétiques, des travailleurs domestiques originaires du sud-est asiatique et des réfugiés irakiens traversent la Syrie ou s'y installent plus ou moins durablement. Alors que les quartiers périphériques de la capitale syrienne croissent à rythme assez soutenu, ces migrants ou circulants contribuent de façon significative à la transformation de quartiers entiers de la capitale syrienne. Les Irakiens, derniers en date d'une longue série de réfugiés, conséquences des tensions géopolitiques qui traversent la région depuis les indépendances, sont arrivés en masse suite à la chute du régime de Saddam Hussein en 2003 et l'instabilité qui règne dans leur pays. Les conséquences de l'arrivée massive de réfugiés irakiens en Syrie sont multiples et ont soulevé de nombreux débats quant à la pression sur le marché locatif, l'augmentation des prix, la dégradation de la sécurité dans certains quartiers, la concurrence sur le marché de l'emploi, etc., sans que le rôle de la population réfugiée dans ces processus soit évalué de façon spécifique.
Not file

Dates and versions

halshs-00727745 , version 1 (04-09-2012)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00727745 , version 1

Cite

Kamel Doraï. Les Irakiens à Damas : dynamiques migratoires et nouvelles pratiques de la ville. K. Doraï & N. Puig. L'urbanité des marges. Migrants et réfugiés dans les villes du Proche-Orient, Téraèdre, pp. 257-276, 2012, Un lointain si proche. ⟨halshs-00727745⟩
64 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More