Le développement, au carrefour des exils marocains - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2009

Le développement, au carrefour des exils marocains

(1)
1

Abstract

Les réseaux transnationaux tissés par des immigrés marocains installés en France lient entre eux collectifs informels et associations de migrants qui œuvrent au développement de leur région d’origine. La mise en commun de ressources financières et techniques assure l’électrification d’un village, la construction d’un dispensaire ou d’un système d’alimentation en eau potable des maisons. On s’attachera ici à étudier le cas des migrants issus du Sud marocain, une zone qui inclut l’Anti-Atlas et le Haut-Atlas ainsi que les plaines côtières du Souss et du Massa. La région est habitée par les Chleuhs, l’un des trois principaux groupes berbères du pays, particulièrement actifs dans le domaine du développement. Un chiffre permet de mesurer l’importance de cette dynamique : entre 1990 et 1997, le taux d’électrification des foyers dans la vallée du Massa est passé de 15 % à 95 %. Le succès de cet engagement collectif est, en grande partie, dû au soutien apporté par une catégorie de migrants marocains, des syndicalistes et des réfugiés politiques, dont le savoir-faire a permis la concrétisation des projets. Une catégorie d’acteur porteuse d’un exil différent.
Fichier principal
Vignette du fichier
thomas lacroix L'enjeu Mondial.pdf (118.51 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-00820368 , version 1 (09-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00820368 , version 1

Cite

Thomas Lacroix. Le développement, au carrefour des exils marocains. Christophe Jaffrelot; Christian Lequesne. L'enjeu mondial. Les migrations, Presses de Sciences Po, pp.253-259, 2009. ⟨halshs-00820368⟩
86 View
290 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More