De la matérialité discursive des murailles urbaines - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2007

De la matérialité discursive des murailles urbaines

(1)
1

Abstract

The text proposes a temporary reflection on graffiti of all kinds. From the point of view of urban sociolinguistics, they produce spaces claim, denied spaces ... but also limits and boundaries. They are self-managed urban writings (now EUA) because they are the expression of a non-institutional action and help to understand the distinct fragmentation of the common space in this sense, the EUA are urbanized glottopolitic actions .
Le texte propose une réflexion provisoire sur les écrits urbains particuliers que sont les graffitis de tous ordres. Du point de vue de la sociolinguistique urbaine ils produisent des espaces à revendiquer, des espaces déniés... mais aussi des limites et des frontières. Ils sont des écrits urbains autogérés (désormais EUA) parce qu'ils sont l'expression d'une action non institutionnelle sur la fragmentation distanciés de l'espace commun ; en ce sens, les EUA sont des actions glottopolitiques urbanisées.
Fichier principal
Vignette du fichier
_De_la_materialite_discursive_des_murailles_urbaines2c_.pdf (71.08 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-00904207 , version 1 (14-11-2013)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00904207 , version 1

Cite

Thierry Bulot. De la matérialité discursive des murailles urbaines : Quelques questions autour des écrits illicites. Lambert Patricia, Millet Agnès, Rispail Mariel, Trimaille Cyril. Variations au cœur et aux marges de la sociolinguistique (Mélanges offerts à Jacqueline Billiez), L'Harmattan, pp.187-194, 2007, Espaces Discursifs. ⟨halshs-00904207⟩
300 View
209 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More