Métropolisation, frontières intérieures et "villes invisibles" en Chine - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Espaces et sociétés (Paris, France) Année : 2013

Métropolisation, frontières intérieures et "villes invisibles" en Chine

Résumé

"La ville chinoise d'avant 1979 était organisée autour de structures économiques et sociales et de principes de vie collective liés au système socialiste. Elle apparaissait unitaire, organique, solidaire, et ne pouvait rendre visible les frontières sociales intérieures ni l'existence de minorités. Aujourd'hui héritages socialistes et nouvelles urbanités créent dans les métropoles chinoises des dualités, des fragmentations et des imbrications entre des espaces sociaux et économiques d'inégale légitimité productrices d'inégalités multiples. Se dessinent alors des continuités et discontinuités entre les mondes urbains où naissent des villes invisibles. Le processus de transformation et de globalisation des métropoles chinoises produit la simultanéité de l'apparition de nouvelles frontières intérieures et de cosmopolitismes économiques"

Domaines

Sociologie
Loading...
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-00919704, version 1 (17-12-2013)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00919704 , version 1

Citer

Laurence Roulleau-Berger. Métropolisation, frontières intérieures et "villes invisibles" en Chine. Espaces et sociétés (Paris, France), 2013, 155, Non précisée. ⟨halshs-00919704⟩
115 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 23/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus