La honte de l'endetté (Paris, XVe siècle) - HAL Accéder directement au contenu
Communication dans un congrès Année : 2013

La honte de l'endetté (Paris, XVe siècle)

Résumé

Private debt which appears to have been a widespread phenomenon as related by archival documentation of the 12th and 13th centuries, has developed in medieval and modern studies over the last fifteen years a reputation as both an economic and social reality. These studies have emphasized the fact that credit, be it as a survival measure or as part of a financial strategy, created a complex social dynamic, combining trust, friendship and domination. The relationship put the reputation of both partners on the line. Creditor and debtor needed to distance themselves from the images of the usurer and the prodigal mauvais ménagier. Such a social relationship was certainly risky for those who entered into it : could it inspire shame ? Whereas historiography, since Jacques Le Goff's pionieering works, has always focused on the figure of the usurer, this paper deals with the emotions of the debtors : of those who have been arrested by sergeants, of those who must abandon their worldly possessions to repay their debts. Founded mostly upon an investigation of the Châtelet records (civilian records of 1395-1455 and prison records of 1412 and 1488-1489), this paper studies the parisian ritual of 'surrender and forfeiture of property", including the swearing of two oaths (of one's inability to pay and one's intent to pay as soon as possible) and the symbolic gestures of divestment. This ritual has changed after the 15th century : the emphasis was placed on publicity and the manifest desire to humiliate the debtor. No doubt that the shame of the indebted became then more marked.
L'endettement privé, qui apparaît comme extrêmement diffus dès que la documentation médiévale nous le fait découvrir aux xiie-xiiie siècles, a gagné dans les travaux historiens - en particulier ceux des médiévistes et des modernistes - des quinze dernières années le statut d'objet tout à la fois économique et social. Ces travaux ont souligné que le crédit, qu'il répondît à une nécessité de survie ou bien qu'il procédât d'une stratégie financière, engageait une relation sociale complexe, faite de confiance, d'amitié et de domination. Celle-ci mettait en jeu la réputation des partenaires - réputation que l'on appelle d'ailleurs dès la fin du Moyen Age le " crédit ". Créancier et débiteur devaient se tenir à bonne distance de la figure du mauvais ménager, prodigue et dissipateur de biens, et de celle de l'usurier. Relation sociale périlleuse pour ceux qui s'y risquaient, la dette avait-elle une traduction émotionnelle chez les uns et les autres ? Pouvait-elle susciter la honte ? Alors que l'historiographie, depuis les travaux pionniers de Jacques Le Goff sur le " temps du marchand ", a surtout mis en valeur la figure de l'usurier, ce papier s'intéresse aux émotions des endettés : émotions de celui qui était arrêté par les sergents, de celui qui devait renoncer à ses biens pour effacer ses dettes. Fondée en grande partie sur le dépouillement des registres civils (1395-1455) et d'écrous (1412, 1488-1489) du Châtelet de Paris, la communication présente le rituel de " l'abandon et cession de biens " et son évolution après le 15e siècle. L'aiguillon de la honte semble plus clairement pointé contre les endettés défaillants au 16e siècle.

Domaines

Histoire
Fichier principal
Vignette du fichier
Claustre_La_honte_de_l_endettA_2011.pdf ( 152.21 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-00925789, version 1 (08-01-2014)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00925789 , version 1

Citer

Julie Claustre. La honte de l'endetté (Paris, XVe siècle). Shame Between Punishment and Penance. The Social Usages of Shame in the Middle Ages and Early Modern Times, 2010, France. pp.229-246. ⟨halshs-00925789⟩
232 Consultations
8043 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 26/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus