François Mathey et les collectionneurs. - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2014

François Mathey et les collectionneurs.

Abstract

In 1974, the chief curator of the Museum of Decorative Arts, François Mathey (1917-1993) organized a group exhibition entitled "They collect". Regarded at that time as an unprecedented sociological exhibition, it attracted the interest and raised several questions: which are the social functions of the collection? Why do we create a collection? What does the collection reveal about the identity of its author ? What are the elements that we collect and why? When the objects in the collection change and new collectibles appear, what are the aesthetic implications ? François Mathey has exposed for a long time private collections in his museum: in 1958, the pieces of art collected (since 1694) by the patrons of Franche-Comté for the museum of Besançon ; then he presented the American private collection of Solomon Guggenheim, and in 1967, he showed the "raw art", outside art of the Dubuffet collection. He also presented creations that were not legitimate in a museum yet: the photography in 1955, images of science fiction, comics, folk art, outside art in 1967, etc. The exhibition of 1974 gathered eighty private collections. François Mathey illustrated the evolution of taste in the French society of the seventies. He also aimed to highlight the collection as a creation, which is also a piece of art in itself: the art that we show and that we hide: for this purpose, he invited famous artists to come like Annette Messager. "Finally," he wrote in November 1973, "one of my old dreams will come true [...] to provide to the public the revelation of these secret unsuspected, unacknowledged collections, which are the result of long and constant love, of a patient search, without any concern for reputations, of speculation trends and conventions of fashion and taste. To demonstrate that there is no hierarchy between minor or major art, that art is everywhere, fragile and hidden where we don't expect to find it. "
En 1974, le conservateur en chef du musée des Arts décoratifs, François Mathey (1917-1993) organise une exposition collective intitulée " Ils collectionnent ". Considérée à l'époque comme une exposition " sociologique " inédite, elle suscite l'intérêt et pose plusieurs questions : quelles sont les fonctions sociales de la collection ? Pourquoi crée-t-on une collection ? Que révèle la collection de l'identité de son auteur ? Quels objets collectionnent-on et pourquoi ? Dès lors que les objets de la collection évoluent et que de nouveaux collectibles apparaissent, quelles en sont les implications esthétiques ? François Mathey a depuis longtemps exposé des collections privées dans son musée : en 1958, celles des mécènes collectionneurs de Franche-Comté, données et rassemblées (depuis 1694) au musée de Besançon, la collection privée américaine de Solomon R. Guggenheim, puis en 1967, la collection d'art brut de Dubuffet. Il a exposé également très tôt des créations qui n'étaient pas encore légitimes au musée : la photographie dès 1955, la science-fiction, la bande dessinée, l'art populaire, l'art brut dès 1967, etc. C'est en montrant en 1974 dans son musée 80 collections privées que François Mathey illustre l'évolution du goût et de la société des années 1970. Il a également pour objectif de mettre en avant, de dévoiler la collection-création, qui fait œuvre d'art, que l'on montre et que l'on cache : il invite à cette fin de futures artistes célèbres comme Annette Messager. " Enfin ", écrit-il en novembre 1973, " je vais réaliser un vieux rêve [...] offrir au grand public la révélation de ces collections secrètes, inavouées, insoupçonnées qui sont le résultat d'une longue constance amoureuse, d'une recherche patiente et en marge des réputations, des courants de la spéculation et des conventions de la mode et des goûts. Démontrer qu'il n'y a pas de hiérarchie des genres, que l'art est partout, fragile et qu'il se cache là où on ne l'attend guère ".
Fichier principal
Vignette du fichier
FranA_ois_Mathey_et_les_collectionneurs_par_B._Gilardet_HAL_6juin_2014.pdf (867.73 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-01001983 , version 1 (05-06-2014)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01001983 , version 1

Cite

Brigitte Gilardet. François Mathey et les collectionneurs. : Une exposition emblématique, " Ils collectionnent " au musée des Arts décoratifs, Paris, 1974. 2014. ⟨halshs-01001983⟩
360 View
928 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More