De l’inconvénient et de l’avantage d’avoir un frère aîné génial - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Cahiers Simone Weil Année : 2014

De l’inconvénient et de l’avantage d’avoir un frère aîné génial

Résumé

Sylvie Weil rapporte que son père avoua un jour à un ami qu’il pensait que sa sœur lui avait été bien supérieure : « Moi, je n’ai été qu’un mathématicien . » Il est possible qu’après avoir été le modèle-obstacle de sa sœur qui, à cause de lui, avait à la fois vénéré les mathématiques et dû abandonner l’idée d’y exceller, Simone ait constitué à son tour, en retour, un modèle-obstacle le confinant plus ou moins aux mathématiques. Mais au lieu de s’interroger sur ce que l’un a éventuellement empêché l’autre de faire, mieux vaut mesurer ce que l’un a permis à l’autre de faire. Il n’y aurait, les concernant qu’un seul génie : un génie bicéphale , dont chaque partie s’est d’autant mieux exprimée que l’une prenait en charge ce qui faisait défaut à l’autre. Les œuvres respectives d’André et de Simone seraient à envisager comme une seule œuvre, celle de l’être André-Simone.

Domaines

Philosophie
Fichier principal
Vignette du fichier
Rey:Simone & André.pdf ( 165.37 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-01080687, version 1 (31-08-2015)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01080687 , version 1

Citer

Olivier Rey. De l’inconvénient et de l’avantage d’avoir un frère aîné génial . Cahiers Simone Weil, 2014, Simone Weil et André Weil, XXXVII (2), pp.109-129. ⟨halshs-01080687⟩
691 Consultations
1325 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 12/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus