Comment le sens peut-il être complexe ? L’exemple des comparaisons d’intensité - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Nouvelles perspectives en sciences sociales Year : 2013

How is Meaning Complex? A study of intensifying comparisons

Comment le sens peut-il être complexe ? L’exemple des comparaisons d’intensité

Clara Romero

Abstract

Gleaning from semantic facts which appear complex, in the traditional sense of the word, and from the already established linguistic notion of complexity, an overarching definition of semantic complexity is put forth. Certain facts’ complexity may explain the differences between idiolects, and therein lies the notion of difficulty. One form of semantic complexity, intensifying comparisons, is then analyzed. Peter is as white as a ghost is a complex way to express intensity (= “Peter is very pale”). But certain comparisons appear even more complex: The driven snow is not more pure than my love or My mother being Arab and my father Jewish, you can imagine the fireworks in Tunis when they started dating… Compared to them, Romeo and Juliet were plain vanilla. The parameters that lengthen the calculation of the meaning of these comparisons and which allow us to hierarchize them by complexity are uncovered.
À partir de phénomènes sémantiques qui semblent complexes (au sens courant), et de ce que l’on appelle complexité là où, en linguistique, cette notion est mieux établie, une définition générale de la complexité sémantique est proposée. La complexité de certains faits est susceptible d’expliquer les différences entre les idiolectes, laissant prévoir un rapport avec la notion de difficulté. Un phénomène correspondant à un certain type de complexité sémantique : les comparaisons d’intensité est ensuite analysé. Pierre est blanc comme un navet est un moyen complexe d’exprimer l’intensité (“Pierre est très blanc”), mais certaines comparaisons semblent plus complexes encore : Le jour n’est pas plus pur que le fond de mon cœur, ou Arabe qu’elle était ma mère, et juif qu’il était mon père. Autant te dire que ça a chié un peu à Tunis quand ils se sont fréquentés. […] Roméo et Juliette, à côté, c’était du jus de pastèque. Les paramètres qui allongent le calcul du sens de ces comparaisons et qui permettent de les hiérarchiser en fonction de leur complexité sont mis au jour.
Fichier principal
Vignette du fichier
Romero (tiré à part).pdf (1.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-01160024 , version 1 (11-06-2015)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01160024 , version 1

Cite

Clara Romero. Comment le sens peut-il être complexe ? L’exemple des comparaisons d’intensité. Nouvelles perspectives en sciences sociales, 2013, Linguistique et complexité, 9 (1), pp.171-198. ⟨halshs-01160024⟩
141 View
102 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More