La révision de l’historiographie positiviste et la perception de l’école des Annales dans l’historiographie tchèque des années 1920 et 1930 - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Cahiers du CEFRES Year : 2003

La révision de l’historiographie positiviste et la perception de l’école des Annales dans l’historiographie tchèque des années 1920 et 1930

Abstract

Dans cet article, Vycichlova s’intéresse à l’influence de l’historiographie française, notamment l’Ecole des Annales, sur l’historiographie tchèque à partir des années 1920. Elle revient tout d’abord sur les liens entre historiographie tchèque et française antérieurs aux Annales puis s’intéresse à la figure emblématique de l’historien Josef Šusta, et à l’évolution de sa pensée historique, ainsi qu’aux thèses de l’historien Bedřich Mendl. En montrant, avec ces deux figures, que les sciences historiques tchèques de l’entre-deux-guerres avancèrent en empruntant des chemins indépendants, elle conclut que la tendance progressiste de l’historiographie française a eu un retentissement particulier dans les sciences historiques tchèques.
Fichier principal
Vignette du fichier
vycichlova_2003_ecole_annales_historiographie_tcheque.pdf (409.83 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

halshs-01161025 , version 1 (08-06-2015)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01161025 , version 1

Cite

Veronika Vyčichlová. La révision de l’historiographie positiviste et la perception de l’école des Annales dans l’historiographie tchèque des années 1920 et 1930 : Cahiers du CEFRES N° 29, L’inspiration française dans les sciences sociales en pays tchèques. Cahiers du CEFRES, 2003, L’inspiration française dans les sciences sociales en pays tchèques, 29, pp.28. ⟨halshs-01161025⟩
107 View
2640 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More