Les interactions adjectif-déterminant en anglais et en français - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles ELIS - Echanges de linguistique en Sorbonne Year : 2015

Les interactions adjectif-déterminant en anglais et en français

Abstract

Two corpora of around 10,000 words each in English and in French were manually labelled, and the frequency of each mode of determination was calculated for all common noun-based noun phrases (NPs), i.e. excluding proper nouns and pronouns. A comparison was then made between the frequency of each mode of determination in NPs without any sort of adjectival qualification, those associated with a single predicative adjective but without any sort of adnominal (attributive) qualification, and those containing either a single adnominal adjective, or other similar adnominal forms (e.g. participles or multiple modifiers). A distinction was made in French between NPs containing pre-nominal and post-nominal adjectives. A small number of NPs associated with more than one type of adjectival qualification simultaneously (e.g. adnominal+predicative) were excluded to facilitate the comparison between these two types of qualification. It was thus ascertained that the frequency of different modes of determination varies significantly according to the type of adjectival qualification. Although the definite articles are the dominant determiner in both languages in all circumstances, their frequency increases among NPs qualified by predicative adjectives, and decreases in French when an adnominal adjective is present, especially in pre-nominal position. Indefinite articles and null determiners are all but absent from NPs qualified predicatively. Indefinite articles display a strong affinity with adnominal qualification in both languages, however, given that more than half of NPs determined by an indefinite article also contain an adnominal modifier.
Deux corpus en anglais et en français d'environ 10 000 mots chacun ont été étiquetés manuellement et les taux d'occurrence des déterminants en anglais et en français ont été calculés pour tous les SN (à l'exception des pronoms et des Np). Ensuite les taux d'occurrence de chaque mode de détermination ont été comparés pour les SN sans épithète ni attribut, les SN sujets d'un prédicat attributif mais sans épithète, les SN comportant une seule épithète de nature adjectivale, et ceux comportant des épithètes multiples et/ou de nature diverse. Une distinction a été faite en français entre les SN à épithète postposée et antéposée. Pour faciliter la comparaison, un petit nombre de SN cumulant plusieurs modes de qualification en même temps (épithète + attribut) ont été exclus. Il s'est ainsi avéré que les taux d'occurrence des différents modes de détermination varient sensiblement selon le type de qualification adjectivale. Si les articles définis sont toujours le mode de détermination dominant dans chaque langue, leur taux d'occurrence progresse dans les SN sujets d'attributs, plus que dans les SN sujets d'autres types de prédicats, et régresse en français avec une épithète, surtout si celle-ci est antéposée. L'attribution occasionne un effondrement des taux d'occurrence des articles indéfinis et de la détermination Ø. En revanche, une affinité très nette se dessine entre la qualification par épithète et les articles indéfinis, lesquels sont employés dans un peu plus de la moitié de leurs occurrences conjointement à une épithète dans les deux langues.
Fichier principal
Vignette du fichier
Henkel_elis2015_3_2.pdf (591.28 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

halshs-01171076 , version 1 (02-07-2015)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01171076 , version 1

Cite

Daniel Henkel. Les interactions adjectif-déterminant en anglais et en français. ELIS - Echanges de linguistique en Sorbonne, 2015, Sémantique grammaticale, 3 (2), http://elis.hypotheses.org/313. ⟨halshs-01171076⟩
214 View
375 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More