Soulèvements arabes: la révolution dans ses crises - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée Year : 2015

Soulèvements arabes: la révolution dans ses crises

Nicolas Dot-Pouillard
  • Function : Author
  • PersonId : 916511

Abstract

Four years after the beginning of the “Arab uprisings”, a certain pessimism is gaining ground: researchers, analysts, political actors previously involved in the social contestations of the spring 2011, have reasons to doubt the possibility of “Arab revolutions”. Between “counter-revolutions” and civil wars, from Syria to Egypt, an historical moment, open in 2011, could be definitely closed. The “Arab revolutions” seem apparently defeated. Yet, it is maybe the concept of revolution itself, which remains unthinking since the end of the eighties. The concept of “revolution” has been associated to the different messianic ideologies, sometimes very violent, of the twentieth century; then it has been subsumed into the paradigm of the “democratic transitions”. The failures of the “Arab revolutions” do not undermine the relevance of the concept of “revolution”. Civil wars, complex dialectic between “revolutions” and “counter-revolutions”, permanent debates on the necessity of “reforms” or “revolutions”: the “Arab revolutions”, understood through their crisis, echo some past revolutionary “patterns”.
Quatre ans après le début des soulèvements arabes, le pessimisme gagne : chercheurs, analystes, mais aussi acteurs des premières contestations doutent aujourd’hui de « révolutions » encore possibles. Entre « contre-révolutions » et guerres civiles, de la Syrie à l’Egypte, une séquence historique, ouverte en 2011, serait déjà close. Si les révolutions semblent, en apparence, perdues, c’est peut-être le concept même de révolution qui souffre, au moins depuis la fin des années 1980, d’un impensé. Le concept de « révolution » fut associé parfois aux différents projets messianiques du vingtième siècle, tous échoués, puis subsumée sous le seul paradigme de la « transition démocratique ». Or, les échecs supposés des « révolutions arabes » n’en sont peut-être pas. Guerres civiles, dialectique complexe entre « révolutions » et « contre-révolutions », débats toujours recommencés sur la nécessité de la « réforme » ou de la « révolution » : les révolutions arabes dans leurs crises font échos à bien des « modèles » révolutionnaires passés, permettant justement de penser la révolution dans ses crises.
Fichier principal
Vignette du fichier
REMMM version DEF avril 2015 .pdf (1 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-01254941 , version 1 (12-01-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01254941 , version 1

Cite

Nicolas Dot-Pouillard. Soulèvements arabes: la révolution dans ses crises. Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, 2015, Révolutions arabes: un événement pour les sciences sociales? 138. ⟨halshs-01254941⟩
245 View
709 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More