Territoires perdus versus territoires oubliés : les deux discours de la fracture - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Urbanisme Year : 2016

Territoires perdus versus territoires oubliés : les deux discours de la fracture

Renaud Epstein

Abstract

La figure rhétorique de la fracture territoriale a longtemps été utilisée pour alerter sur les risques de décrochage des quartiers de grands ensembles vis-à-vis de leur environnement urbain et du reste de la nation. Construisant l'image d'une ville duale, elle avait permis de justifier le lancement de programmes urbains censés « refaire société » en réintégrant ces quartiers dans la ville. Ce discours de la fracture a connu un déplacement spectaculaire dans les années récentes, changeant à la fois d'échelle et de nature. La ligne de fracture opposerait désormais territoires gagnants et perdants de la globalisation : les métropoles d'un côté, une France périphérique aux contours flous de l'autre. Les réformes institutionnelles engagées depuis l'élection de François Hollande peuvent se lire comme une tentative, peu convaincante, de réconcilier ces deux lectures concurrentes de la fracture territoriale.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
Territoires perdus versus territoires oubliés.pdf (138.16 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-01265100 , version 1 (30-01-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01265100 , version 1

Cite

Renaud Epstein, Thomas Kirszbaum. Territoires perdus versus territoires oubliés : les deux discours de la fracture. Urbanisme, 2016, Vraies et fausses fractures, 399, pp.57-59. ⟨halshs-01265100⟩
810 View
1659 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More