Poteries grises médiévales produites à Saint-Gilles-du-Gard - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Archéologie du Midi Médiéval Year : 1989

Poteries grises médiévales produites à Saint-Gilles-du-Gard

(1) , (1)
1

Abstract

The important documentation about ceramics, obtained from the medieval potters ovens at Saint-Gilles-du-Gard, has made it possible to characterize the various productions of this workshop, and to set a first typology. Besides the "pegau", representing the majority, coexist less known new shapes in grey ceramic, in particular, pots with horizontal handles on the side, open shapes and various jugs. The production presents a low-rhodanian aspects, and dtes from the end of the XIVth, as the typologic data and the archaeomagnetic investigation demonstrate. The wide persistence of burning un reducing atmopere in the Eastern Languedoc in this period, is thus proved. The use of several clay types within the same workshop, suggested by the external observation and proved by the laboratory analisis, telles us how a workshop functioned. Above all, it incites the archaeologist, who undertakes some investigations about the places of origin of finished items, to be extremely careful when interpreting the observed groups.
L'importante documentation céramique issue des fours de potiers médiévaux de Saint-Gilles-du-Gard a permis de caractériser les divers produits de cet atelier et d'établir une première typologie. À côté du pégau largement majoritaire, coesixtent de nouvelles formes moins bien connues jusqu'ici en céramique grise, notamment marmites à anses horizontales sur le bord, formes ouvertes et diverses cruches. Cette production présente un facuès bas-rhodanien et date de la fin du XIIIe et du début du XIVe siècles comme le montrent les données typologiques et l'étude archéomagnétique. La persistance en masse de la cuisson en atmosphère réductrice en Languedoc oriental à cette époque est ainsi prouvée. L'empli de p^lusieurs argiles au sein d'un même atelier, suggéré par l'observation externe et prouvé par les analyses de laboratoire informe sur le mode de fonctionnement d'un atelier. Il incite surtout l'archéologue qui entreprend des recherches sur les lieux d'origine des produits finis à une extrème prudence dans l'interprétation des groupes observés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Th 1989f R.pdf (7.16 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-01399261 , version 1 (18-11-2016)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01399261 , version 1

Cite

Marie Leenhardt, Jacques Thiriot. Poteries grises médiévales produites à Saint-Gilles-du-Gard. Archéologie du Midi Médiéval, 1989, 7, pp.73-104. ⟨halshs-01399261⟩

Collections

CNRS UNIV-AMU LA3M
81 View
84 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More