Les algorithmes de recommandation musicale et l’autonomie de l’auditeur. Analyse des écoutes d'un panel d'utilisateurs de streaming - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Réseaux : communication, technologie, société Year : 2019

Les algorithmes de recommandation musicale et l’autonomie de l’auditeur. Analyse des écoutes d'un panel d'utilisateurs de streaming

(1) , (2) ,
1
2
Jean-Samuel Beuscart
Samuel Coavoux
Sisley Maillard
  • Function : Author

Abstract

Streaming music listening services are halfway between two previously existing devices – radio and record collections –, and two related types of agency – the consumer supported by music programming in the case of radio, and the amateur in the case of collection. They therefore offer a hybrid system of personalized services, adapted to users’ tastes, based on their past listening, through the use of recommendation systems. To what extent is the figure drawn by the interfaces reflected in the listeners’ real behaviour? To answer this question, we draw on the analysis of logs of musical activity from a random sample of 4,000 users of a musical platform, monitored over a period of five months. We first describe the distribution of listening, and show that while the diversity of consumption on the platform is greater than on other devices, listening remains highly concentrated on the most popular musicians. We then examine the use of recommendations, showing that it remains moderate and unevenly distributed, and that for musical discovery, it is still marginal, whether the orientation of the recommendations is towards mid-tail and long-tail music.
Les services d’écoute musicale en streaming se situent à mi-chemin entre deux dispositifs antérieurs, la radio et la collection de disques, et deux modes d’agentivité associés : le consommateur pris en charge par la programmation musicale dans le cas de la radio, l’amateur dans le cas de la collection. Ils proposent ainsi un régime hybride de prise en charge personnalisée, adaptée aux goûts des usagers, mesurés par leurs écoutes passées, via l’usage de systèmes de recommandation. Dans quelle mesure la figure dessinée par les interfaces se traduit-elle dans les comportements réels des auditeurs ? Nous nous appuyons sur l’analyse des traces d’activités musicales d’un échantillon aléatoire de 4000 utilisateurs d’une plateforme musicale, suivi pendant une période de cinq mois, pour répondre à cette question. Nous décrivons d’abord la distribution des écoutes, et montrons que si la diversité des consommations sur la plateforme est plus grande que sur d’autres dispositifs, les écoutes demeurent fortement concentrées sur les artistes les plus populaires. Nous examinons ensuite les usages des recommandations par les usagers, en montrant qu’ils restent mesurés, inégalement distribués, et que les usages de découverte musicale, s’ils orientent les usagers vers des musiques de la mid-tail et de la long-tail, demeurent marginaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
RES_213_0017.pdf (1.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

halshs-01639788 , version 1 (20-11-2017)
halshs-01639788 , version 2 (24-04-2019)

Identifiers

Cite

Jean-Samuel Beuscart, Samuel Coavoux, Sisley Maillard. Les algorithmes de recommandation musicale et l’autonomie de l’auditeur. Analyse des écoutes d'un panel d'utilisateurs de streaming. Réseaux : communication, technologie, société, 2019, 213, pp.17-47. ⟨10.3917/res.213.0017⟩. ⟨halshs-01639788v2⟩
1480 View
2673 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More