De la campagne syrienne aux villes jordaniennes. Un réseau marchand transfrontalier à l'épreuve du conflit syrien - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Espace Populations Sociétés Année : 2017

From the Syrian Countryside to Jordanian Cities. Cross-Border Merchant Network Challenged by Syrian Conflict. Case Study

De la campagne syrienne aux villes jordaniennes. Un réseau marchand transfrontalier à l'épreuve du conflit syrien

Résumé

This article aims to analyze the consequences of an armed conflict on the functioning of a cross-border merchant and migratory network. It is based on a longitudinal study of the mobility of the inhabitants of Deir Mqaren, a village located in the Wadi Barada region of Syria. The approach is to discuss the distinction between voluntary and forced migration in a region where cross-border mobility has existed for decades. By focusing on the conditions of individuals’ movements, our aim is to analyze the process of polarization of migratory flows between Syria and Jordan. This shows the evolution of the mechanisms allowing refugees to circulate within a cross-border area despite a coercive mobility regime. This article focuses on the actors’ point of view. Here, we intend take a different stance from that of the institutional paradigm, instead highlighting refugees' status as free agents, despite the structural constraints with which they are constantly confronted.
En partant de l’étude longitudinale des mobilités des habitants de Deir Mqaren, un village situé dans la région du Wadi Barada en Syrie, cet article vise à illustrer les conséquences d’un conflit armé sur le fonctionnement d’un réseau marchand et migratoire transfrontalier. À travers cette démarche, l’un des enjeux sera de mettre à jour les continuités qui peuvent exister entre migrations volontaires et migrations forcées dans une région où les mobilités transfrontalières existent depuis des décennies. En plaçant la focale sur les conditions du mouvement des individus, notre intention est d’éclairer certaines logiques de polarisation des flux entre la Syrie et la Jordanie, tout en montrant de manière tangible l’évolution des mécanismes relationnels qui permettent aux réfugiés de circuler au sein d’un espace transfrontalier soumis à un régime de mobilité coercitif. En privilégiant le point de vue des acteurs, nous entendons ici prendre à contre-pied le paradigme institutionnel, en insistant sur la part de libre arbitre dont disposent les réfugiés, en dépit des contraintes structurelles auxquelles ils ne cessent d’être confrontés.

Domaines

Géographie
Fichier principal
Vignette du fichier
eps_Lagarde_Dorai.pdf ( 1.01 Mo ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-01654034, version 1 (02-12-2017)

Identifiants

Citer

David Lagarde, Kamel Doraï. De la campagne syrienne aux villes jordaniennes. Un réseau marchand transfrontalier à l'épreuve du conflit syrien. Espace Populations Sociétés, 2017, Mobilités, migrations internationales et réseaux sociaux : approches inter- et transnationales, 2, ⟨10.4000/eps.7212⟩. ⟨halshs-01654034⟩
344 Consultations
232 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 07/04/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus