Daily anchorages in the colonias populares of the outskirts of Mexico City: an approachn based on practices and neighborhood resources - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles EchoGéo Year : 2017

Daily anchorages in the colonias populares of the outskirts of Mexico City: an approachn based on practices and neighborhood resources

L’ancrage au quotidien dans les colonies populaires de la périphérie de Mexico : une approche par les pratiques et les ressources du quartier

(1, 2)
1
2

Abstract

Within the illegal urban settlements, called colonias populares, on the outskirts of Mexico City, the population's anchorage does not seem obvious. This notion examines the circulation of individuals and their families in the different spatial and temporal scales of the living space. The analysis of the connections between people and their neighborhood highlights the role of residential context as a place of resources. From an empirical work and official surveys analysis, this paper aims to identify the different configurations of the places system on which inhabitants anchorages are built within the city. First, the links to their neighborhood in terms of practices allow to understand the space used in order to access to urban resources. Then, economic and social functionalization of the area is highlighted. In the end, crossing different practices of local and metropolitan areas allows the discovery of several types of links within the neighborhood and a variety of anchorages that fit into these places. Thus, the daily mobility underlines the urban resources existence, but also a relative intensity of movements on other scales, highlighting an integration process with the rest of the city
L'ancrage au quotidien dans les colonies populaires de la périphérie de Mexico : une approche par les pratiques et les ressources du quartier 1 Résumé : Au sein des fronts pionniers urbains initialement irréguliers que constituent les colonies populaires de la périphérie de Mexico, l'ancrage des populations ne semble pas aller de soi. Cette notion interroge les circulations des individus et de leur entourage dans les différentes échelles spatiales et temporelles de l'espace de vie. L'analyse des rapports que tissent les habitants avec leur quartier permet de souligner le rôle du contexte résidentiel comme lieu de ressources. À partir d'un travail empirique et d'enquêtes officielles systématiques, il s'agit d'identifier les différentes configurations des systèmes de lieux sur lesquels se construisent les ancrages des habitants dans la ville. D'abord, les liens au quartier du point de vue des pratiques permettent d'appréhender l'espace mobilisé pour accéder aux ressources urbaines. Ensuite, une fonctionnalisation « économique et sociale » du quartier est mise en lumière. Au total, le croisement des différentes pratiques des espaces locaux et métropolitains autorise la mise au jour de plusieurs types de rapports au quartier et d'une diversité des ancrages qui s'inscrivent dans ces lieux. Les mobilités quotidiennes témoignent de la présence forte de ressources urbaines dans l'espace local, mais aussi d'une relative intensité des déplacements à d'autres échelles, allant dans le sens d'une intégration au reste de la ville.
Fichier principal
Vignette du fichier
VALETTE_ancrage_Mexico_Echogeo_2017.pdf (5.86 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-01809852 , version 1 (07-06-2018)

Identifiers

Cite

Jean-François Valette. L’ancrage au quotidien dans les colonies populaires de la périphérie de Mexico : une approche par les pratiques et les ressources du quartier. EchoGéo, 2017, 39, ⟨10.4000/echogeo.14837⟩. ⟨halshs-01809852⟩
126 View
176 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More