Les dispositifs de transparence entre instruments de gouvernement et 'machines à scandales' : fabrique et mobilisations des formes de connaissance sur le lobbying européen - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Politique européenne Année : 2018

Les dispositifs de transparence entre instruments de gouvernement et 'machines à scandales' : fabrique et mobilisations des formes de connaissance sur le lobbying européen

Résumé

For 15 years, European transparency policy has mostly consisted in publicizing data on decision-making processes and on the actors they involved. Often presented as a mean to restore public trust in the EU, those data have been also perceived and used by pro-transparency NGOs as a way to reveal the EU system’s dysfunctions. This article analyses the socio-technical processes through which those data are defined, produced and made public, and the negotiations which they imply, revealing the different dimensions of this “government by transparency” and the ambivalence of “transparency” as a watchword. The article first studies how these processes and data shape the representation of the social phenomena that they intend to make visible: “the organized civil society” and its place in the European policy-making. It then shows how they have been instrumental in the enrollment of the actors targeted by this policy and especially of the most critical ones. Finally, the article focusses on their potential uses, as tools for advocacy or as professional resources for lobbyists.
"Depuis une quinzaine d’années, la politique européenne de transparence s’est principalement traduite par la provision de données concernant les processus décisionnels européens et les acteurs qui y contribuent. Présentés comme un moyen de rétablir la confiance des citoyens dans l’UE, ils sont aussi investis par les ONG pro-transparence comme une façon d’attirer l’attention sur les dysfonctionnements de l’UE. Soulignant l’ambivalence de la transparence comme mot d’ordre, l’analyse des dispositifs socio-techniques de fabrique et publicisation de ces données (et les négociations dont ils sont l’enjeu) permet également d’explorer différentes facettes du gouvernement par la transparence. Dans cette perspective, l’article observe d’abord comment ces dispositifs et données façonnent les représentations des phénomènes – « la société civile organisée » et sa place dans le policy-making européen – dont elles sont censées rendre compte. Il montre ensuite comment ils ont été le vecteur de l’enrôlement des acteurs cibles de cette politique et en particulier des plus critiques. Il revient enfin sur les usages des données qu’ils rendent – ou non – possibles, tant comme instrument de plaidoyer que comme ressource professionnelle pour les lobbyistes."
Fichier principal
Vignette du fichier
robert pol europ 2018.pdf ( 472.57 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-01984568, version 1 (25-03-2021)

Identifiants

Citer

Cécile Robert. Les dispositifs de transparence entre instruments de gouvernement et 'machines à scandales' : fabrique et mobilisations des formes de connaissance sur le lobbying européen. Politique européenne, 2018, 61 (3), pp.174-210. ⟨10.3917/poeu.061.0174⟩. ⟨halshs-01984568⟩
153 Consultations
138 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 16/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus