La rivière et sa mise en paysage dans les parcs et jardins : étude de cas dans l'Ouest français - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2019

La rivière et sa mise en paysage dans les parcs et jardins : étude de cas dans l'Ouest français

(1) , (1) , (1)
1
Nathalie N. Carcaud
Sébastien Caillault
Guillaume Paysant

Abstract

The aim of this article is to study the different ways to use the water resource (energetics, aesthetics) in the parks and gardens. Two hypothesis will be examined: the parks and gardens are pertinent landscape's pattern to observe the use trajectories of the water resource and these hydrodynamic consequences. The human action on hydrosystems doesn't cause obviously degradations and may generate landscape diversity and hydraulic ingenuity (Baridon, 2007). These spaces will be analyse trough geohistoric approach, complementary of the history of art and of park and garden. It provide a description of study sites, an analysis of projects and hydraulics intention, an analysis of the landscape made, of the pattern transformations and of the river dynamics between Renaissance and the XIX century. This research focus on two cases of study selected in the Couasnon watershed (265 square kilometers) that is a tributary river of the Loire. The choose approach link the systemic analysis of the river landscape trajectory into the river’s patterns applied are considerate as an expression of the interaction nature/society, with a characterisation of hydraulics engineering of the park in the valley context. The study includes a diachronic analysis of a set of map and plans, photography and land’s observations.
L'objectif de cet article est d'étudier les formes de mobilisation de la ressource en eau (énergétique, esthétique) dans les parcs et jardins. Deux hypothèses seront examinées : les parcs et jardins sont des motifs paysagers pertinents pour observer les trajectoires d'usage de la ressource en eau et ses conséquences hydrodynamiques ; l'artificialisation des hydrosystèmes n'est pas toujours synonyme de dégradation mais peut au contraire être génératrice de diversité paysagère et d'ingéniosité hydraulique (Baridon, 2007). Il s'agit d'aborder ces espaces sous l'angle géo-historique enrichit de l'histoire de l'art des parcs et jardins en proposant : une description des sites d'étude ; une analyse des projets et des intentions hydrauliques ; une analyse des paysages construits et des transformations des formes et des dynamiques fluviales entre la Renaissance et le XXIe siècle. La recherche se fonde sur deux études de cas choisies dans le bassin versant du Couasnon (265 km 2), rivière angevine tributaire de la Loire. La démarche retenue associe : une lecture systémique de la trajectoire des paysages fluviaux où les formes fluviales mises en projet sont abordées comme l'expression d'une interaction nature/société ; une caractérisation des aménagements hydrauliques du parc dans le contexte de la vallée. L'étude s'appuie sur l'analyse diachronique de séries de cartes et de plans, de photographies et d'observations de terrain.
Fichier principal
Vignette du fichier
Carcaud_Caillault_Paysant_version_auteur_riviere_paysage.pdf (1.42 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-02182523 , version 1 (17-10-2019)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02182523 , version 1

Cite

Nathalie N. Carcaud, Sébastien Caillault, Guillaume Paysant. La rivière et sa mise en paysage dans les parcs et jardins : étude de cas dans l'Ouest français. Géohistoire de l'environnement et des paysages, 2019. ⟨halshs-02182523⟩
214 View
120 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More