A qui profite le retour des pluies ? Le cas des éleveurs du Ferlo - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2019

Who benefits from the return of the rains? The case of the Ferlo breeders in Senegal

A qui profite le retour des pluies ? Le cas des éleveurs du Ferlo

Abstract

The return of more abundant rainfall in the Sahel region since the early 2000s raises questions about the consequences of this change for breeders in the Ferlo region of Senegal. A detailed analysis of precipitation data shows that with the return of a more humid rainfall regime, the climatic risk has changed in nature but remains present. The increase in annual precipitations and in the lengthening of the rainy season is offset by an increase in rainfall aggressiveness and in the number of dry spells. In the end, the efficiency of precipitations in terms of vegetation growth does not increase or even decreases. The data collected in 2015 for a representative sample of farmers makes it possible to assess the impact of the monsoon characteristics on milk production and animal sales. The results, based on the analysis of livestock breeders' behavior in the dry and wet seasons, show the sensitivity of milk production to rainfall and vegetation conditions. They also show that adverse rainfall conditions lead farmers to increase livestock’s sales, but they do not support the income-smoothing hypothesis.
Le retour à un régime de précipitations plus abondantes au Sahel à partir des années 2000 conduit à s’interroger sur les conséquences de ce changement pour les éleveurs du Ferlo sénégalais. Une analyse fine des données de précipitations montre qu’avec le retour d’un régime pluviométrique plus humide, le risque climatique a changé de nature mais reste présent. L’augmentation des précipitations et l’allongement de la saison des pluies sont compensés par une augmentation de l’agressivité des pluies et du nombre d’épisodes secs. Au final, l’efficacité des pluies en termes de croissance de la végétation n’augmente pas, voire diminue. Les données collectées en 2015, pour un échantillon représentatif d’éleveurs, permettent d’évaluer l’impact de ces différents paramètres sur la production laitière et les ventes d’animaux. Les résultats, basés sur l’analyse du comportement des éleveurs en saison sèche et en saison humide, montrent la sensibilité de la production laitière aux pluies et à l’état de la végétation. Ils soulignent aussi que des conditions pluviométriques défavorables entrainent un déstockage d’animaux, conséquence des difficultés des éleveurs à entretenir leur cheptel plutôt que d’une stratégie de lissage de leur revenu.
Fichier principal
Vignette du fichier
E&D 2919-24 - Araujo Bonjean et al à publier.pdf (3.47 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-02419601 , version 1 (19-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02419601 , version 1

Cite

Catherine Araujo Bonjean, Alioune N’diaye, Olivier Santoni. A qui profite le retour des pluies ? Le cas des éleveurs du Ferlo. 2019. ⟨halshs-02419601⟩
154 View
178 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More