Faire-recherche entre-plusieurs et en déplacement : Esquisse d’une nouvelle professionnalité - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Le Philotope Year : 2020

Faire-recherche entre-plusieurs et en déplacement : Esquisse d’une nouvelle professionnalité

Marie-Kenza Bouhaddou
  • Function : Author
  • PersonId : 1079586

Abstract

Ces dernières années, la question de la « neutralité axiologique » est vivement discutée du point de vue de la posture du chercheur et ce qu’elle implique en termes de neutralité . Elle est aussi contestée, voire vue comme impossible par de nombreux chercheurs qui défendent une posture nécessairement impliquée et agissante du chercheur . Cette posture ne se pose pas tant en termes de distance par rapport à l’objet de recherche et d’objectivité qu’en termes de décentrement du chercheur et d’éthique . Dans cette optique, faire-recherche se place dans cet héritage pragmatique et éthique. Faire-recherche signifie pour le chercheur d’entrer en action et d’interagir directement avec les acteurs, car s’agissant de recherche-transformative - recherche-action , recherche impliquée, recherche-intervention ou encore recherche-création - le chercheur est amené à entrer directement en contact avec des acteurs qu’il accompagne dans le changement. Il expérimente alors, avec les acteurs, de nouvelles démarches de recherche et invente des modes de faire qui visent à la fois à mieux révéler des réalités jusque-là peu prises en compte et à agir sur des situations. En outre, faire-recherche implique que le chercheur produise quelque chose. Dans le cadre de la recherche-création, les chercheurs sont amenés à expérimenter d’autres manières de rendre compte de leur réflexivité. Ils débordent alors, non seulement de leurs outils traditionnels mais aussi de leur rôle et place. En testant et inventant des manières, plus ou moins académiques, de rendre compte de la recherche, ils sont amenés à réinterroger leurs propres méthodes de recherche et à inventer des manières d’évaluer ce que produit cette manière de faire-recherche. Faire-recherche implique de faire en faisant, de faire-avec l’inopiné et d’en faire quelque chose, c’est-à-dire à produire de la réflexivité chemin-faisant, et autour de ce que cette réflexivité change aux situations dans lesquelles le chercheur est engagé. Que rend possible ce type de recherche ? Quelle posture méthodologique et éthique adopter ? Que fait faire la recherche ?
Fichier principal
Vignette du fichier
Philoptop 14 - BOUHADDOU Marie - Faire-recherche.pdf (275.34 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-02971698 , version 1 (19-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02971698 , version 1

Cite

Marie-Kenza Bouhaddou. Faire-recherche entre-plusieurs et en déplacement : Esquisse d’une nouvelle professionnalité. Le Philotope, 2020, Les synergies à l'œuvre pour faire recherche en architecture, 14, pp.131-140. ⟨halshs-02971698⟩
105 View
39 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More