Les deux Phalaris de Lucien : l’hybridité au service de la satire - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2017

Les deux Phalaris de Lucien : l’hybridité au service de la satire

(1)
1

Abstract

À première vue les deux Phalaris de Lucien apparaissent comme deux textes indépendants, unis de manière lâche par une thématique commune. Pourtant, au delà de leurs différences, ces deux textes sont à lire comme un tout. Si Phalaris 1 relève du genre judiciaire (il s’agit d’une apologie) et Phalaris 2 du genre délibératif, ils prennent sens à l’intérieur du cadre épidictique de la déclamation produite par Lucien. Ce troisième genre traite en effet de l’éloge et du blâme. Et les deux Phalaris ont été lus comme un éloge paradoxal. Cette interprétation cependant nous semble erronée : à y regarder de plus près, ces deux textes dressent un portrait plutôt négatif du tyran sicilien. C’est qu’il y a, comme souvent chez Lucien, un autre niveau de lecture : l’auteur perce sous les paroles de ses personnages. En définitive, le mélange des genres est au service de la satire.

Dates and versions

halshs-03040734 , version 1 (04-03-2021)

Identifiers

Cite

Émeline Marquis. Les deux Phalaris de Lucien : l’hybridité au service de la satire. Émeline Marquis, Alain Billault. Mixis. Le mélange des genres chez Lucien de Samosate, Demopolis, p. 103-119, 2017, 978-2-35457-123-8. ⟨10.4000/books.demopolis.2182⟩. ⟨halshs-03040734⟩
13 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More