Maîtrise des techniques minières durant le néolithique et l'âge du bronze, un facteur d'exploitation des mines de cuivre ? - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Séances de la Société préhistorique française Année : 2020

Maîtrise des techniques minières durant le néolithique et l'âge du bronze, un facteur d'exploitation des mines de cuivre ?

Résumé

La présente étude vise à déterminer la capacité d'adaptation technique à la difficulté d'extraction inhérente aux gisements de cuivre exploités au Néolithique et à l'âge du Bronze en Europe. Pour ce faire, un corpus d'une centaine de mines a été créé. L'étude de ce dernier montre que les mineurs sont capables, dès la fin du Néolithique, d'ouvrir des mines de types différents (en surface, en puits, mais aussi en souterrain) et de s'adapter aux spécificités des gisements (utilisation de l'abattage par le feu dans les encaissants durs, récupération de cuivre de minéralisations massives, mais aussi très fines). Cependant, bien que l'ouverture des mines ne semble pas limitée par des contraintes techniques, elle pourrait présenter des contraintes d'exploitation importantes en matière de gestion de l'eau et du bois, nécessaires à l'exploitation minière. mots-clés : Néolithique, âge du Bronze, extraction de cuivre, gestion de l'eau et du bois.
Fichier principal
Vignette du fichier
515_P_49179_5fc4b3a908e03_16.pdf ( 2.11 Mo ) Télécharger
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

halshs-03056504, version 1 (21-12-2020)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-03056504 , version 1

Citer

Céline Tomczyk, Patrice Brun, Christophe Petit. Maîtrise des techniques minières durant le néolithique et l'âge du bronze, un facteur d'exploitation des mines de cuivre ?. Séances de la Société préhistorique française, 2020, Actes de la séance de la Société préhistorique française de Paris (juin 2018), 16. ⟨halshs-03056504⟩
399 Consultations
1277 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 26/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus