Profiles and careers of engineering students: the study of the 1901 generation - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Artefact : techniques, histoire et sciences humaines Year : 2021

Profiles and careers of engineering students: the study of the 1901 generation

Profils et carrières d’élèves ingénieurs : l'étude de la génération 1901

(1)
1

Abstract

This study is about the recruitment of French “civil engineers” (for the private sector) schools in 1901, comparatively in particular with the recruitment during the same year of the École polytechnique, dedicated as a rule to the training of State engineers for civil or military corps. The schools integrated are the École centrale des arts et manufactures, the Écoles des mines in Paris and Saint-Étienne, the École des Ponts et Chaussées, along with two schools in Lyon, the École centrale and the École de chimie industrielle. The paper deals successively with the relative competition between those schools for their recruitment, the partially different fish ponds where they draw from, the rather privileged social backgrounds of their students, without exclusion of popular origins, the types of training, rather generalist, with an applied dimension, they offer and the widely industrial careers made by their alumni, in very different branches.
Cette étude porte sur le recrutement d’écoles françaises d’« ingénieurs civils », destinés au secteur privé, en 1901, en comparaison notamment avec celui la même année de l’École polytechnique, qui forme en principe des ingénieurs d’État pour des corps civils ou militaires. Sont intégrées l’École centrale des arts et manufactures, les écoles des mines de Paris et de Saint-Étienne, l’École des Ponts et Chaussées, ainsi que deux écoles lyonnaises, l’École centrale et l’École de chimie industrielle. L’article examine successivement la concurrence relative que se font ces écoles dans leur recrutement, les viviers partiellement différents dans lesquels elles puisent, les milieux d’origine plutôt privilégiés des élèves, sans exclusion des couches populaires, la nature des formations plutôt généralistes, avec une dimension appliquée, qu’elles proposent et les carrières très largement industrielles, dans des branches très diverses, que font leurs anciens élèves.
Fichier principal
Vignette du fichier
artefact-6372.pdf (536.67 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-03089192 , version 1 (28-12-2020)

Identifiers

Cite

Hervé Joly. Profils et carrières d’élèves ingénieurs : l'étude de la génération 1901. Artefact : techniques, histoire et sciences humaines, 2021, 13, pp.99-117. ⟨10.4000/artefact.6372⟩. ⟨halshs-03089192⟩
57 View
55 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More