Racket, gangsters et comptabilité - Note de lecture - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Audit Comptabilité Contrôle : Recherches Appliquées Year : 2020

Racket, gangsters et comptabilité - Note de lecture

(1) ,
1
Lionel Touchais

Abstract

Ennemi public numéro 1, Al Capone n’a pas été condamné pour les nombreux crimes pour lesquels Eliot Ness a recueilli des preuves. S’il a fini ses jours en prison, c’est à cause de… son comptable. Les pratiques illicites mobilisent elles aussi des dispositifs comptables. Cette note de lecture présente un article publié dans la revue Accounting, Organizations and Society, ce papier s’intéresse à la comptabilité en lien avec le racket, activité illégale qui consiste à exiger d’entreprises cibles le versement de sommes régulières en contrepartie d’une « protection ». La question de recherche consiste à comprendre comment la comptabilité contribue à l’activité de racket des gangs et quelle est la réponse comptable des entreprises victimes d’extorsions de fonds. Trois objectifs en découlent : mieux comprendre le rôle de la comptabilité dans le processus de racket, mieux appréhender les formes de comptabilité informelle et vernaculaire, étudier comment la comptabilité évolue.

Dates and versions

halshs-03114054 , version 1 (18-01-2021)

Identifiers

Cite

Caroline Tahar, Lionel Touchais. Racket, gangsters et comptabilité - Note de lecture: Discussion de l’article Neu, D. (2019). Accounting for extortion. Accounting Organizations and Society 76: 50-63.. Audit Comptabilité Contrôle : Recherches Appliquées, 2020, N°9 (3), pp.61. ⟨10.3917/accra.009.0061⟩. ⟨halshs-03114054⟩
27 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More