D'un espace territorial à un espace économique et politique : les revendications des Aborigènes Noongars du Sud-Ouest australien - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers du CIÉRA, Revue du Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones Year : 2021

D'un espace territorial à un espace économique et politique : les revendications des Aborigènes Noongars du Sud-Ouest australien

(1)
1

Abstract

Les Aborigènes Noongars du Sud-Ouest australien ont entrepris de faire valoir leurs droits fonciers coutumiers et d’améliorer leur situation sociale, économique et politique. Dans un contexte marqué par la méfiance de l’État australien vis-à-vis de la catégorie universelle de « peuples autochtones », une majorité de Noongars se tiennent à l’écart, du moins en apparence, des discours internationaux sur l’autochtonie. Ils défendent leur droit à l’autodétermination et l’idée d’une nation noongar intégrée à la nation australienne, énonçant ainsi le principe d’une souveraineté interne, concrétisant leur agencéité dans l’État australien. À l’inverse, certains Noongars se rattachent clairement aux discours internationaux et réclament la reconnaissance de leur souveraineté sur leurs terres ancestrales, sans jamais vraiment définir ce que cela signifie pour eux. L’analyse des divers processus de revendication des Noongars contribue à enrichir les réflexions sur l’autochtonie en tant que catégorie politique et contingente conduisant à des interprétations divergentes, voire contradictoires. Elle permet de réfuter l’idée d’une autochtonie ancrée dans le passé en montrant que les identités autochtones sont résolument contemporaines, constamment négociées à l’aune du contexte néolibéral dans laquelle elles sont immergées.
The Noongars, the Aboriginal people from the South West of Western Australia, have demonstrated an ongoing exercise of asserting claim to their traditional land along with improving their social, economic and political situation. In a context marked by the mistrust of the Australian state relating to the universal definition for “Indigenous peoples”, a majority of Noongars stay out of the international discourses on indigeneity, at least in appearance. They defend the idea of a Noongar nation within the Australian nation by mentioning the principle of internal sovereignty with the aim to carry out their agency in the Australian state. However, some Noongars clearly appeared to be attracted by the content of these international discourses with the claim for recognition of sovereignty over their ancestral lands. The study of the Noongars’ various claims help to enrich the sociological views of indigeneity, as a political and contingent category leading to divergent or even contradictory interpretations. It allows us to refute the idea of an indigeneity anchored in the past by showing that Indigenous identities are resolutely contemporary, constantly being negotiated about in the light of the neoliberal context in which they are immersed.

Dates and versions

halshs-03170219 , version 1 (16-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Virginie Bernard. D'un espace territorial à un espace économique et politique : les revendications des Aborigènes Noongars du Sud-Ouest australien. Cahiers du CIÉRA, Revue du Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones, 2021, Espaces revendiqués, espaces interconnectés dans le Pacifique insulaire, 18, pp.60-85. ⟨10.7202/1076391ar⟩. ⟨halshs-03170219⟩
30 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More