Vies et morts des As - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 2022

Vies et morts des As

Abstract

Ronald Hubscher a produit en 2016 l’ouvrage documentant le plus précisément le profil sociologique des aviateurs. Quelques imprécisions méthodologiques appellent cependant au raffinement de ce travail pour parvenir à des conclusions plus larges, dépassant le seul cadre de la guerre. Restreindre la focale sur le groupe des As, qui a forgé l’image contemporaine de l’aviateur de guerre, permet cela. En effet, ces pilotes ont concentré les regards au gré de l’homologation de leurs victoires aériennes. Le haut-commandement a validé certaines victoires revendiquées par les pilotes sur des appareils volants ennemis (avions ou ballons d’observation), parfois collectivement pour désigner des As ayant abattu cinq puis dix adversaires à compter de l’été 1917. Il s’agit ainsi d’un groupe d’hommes qui ont en commun d’avoir connu une certaine notoriété et dont il est possible d’étudier en profondeur les parcours à travers les archives militaires et civiles. Il s’agit donc d’une manière de discriminer un groupe sur une base objective, alors que leur célébrité permet de mieux documenter leurs vies. En étendant l’analyse à la période postérieure à la guerre, il est par ailleurs permis de mieux mesurer le poids du conflit dans les trajectoires. Cependant, ériger les listes d’As comme base d’une recherche appelle plusieurs précisions méthodologiques. En tant que tableaux d’honneur pourvoyeurs de modèles et palmarès réduisant la guerre aérienne à un sport, ces listes ont été au cœur des attentions des amateurs aéronautiques pendant plusieurs décennies. L’enjeu pour les pilotes eux-mêmes était important : figurer au panthéon des grands chasseurs permettait de bénéficier d’un capital symbolique extrêmement fort dans une arme aérienne qui s’affirmait. Cela explique les fluctuations de la composition de ces listes avec le temps, leur variation d’un auteur à l’autre. Il convient donc d’historiciser le concept d’As puisqu’il est un prisme de représentations pour les contemporains de ces pilotes et impacte leurs trajectoires. Nous croisons ainsi cinq listes de pilotes ayant été qualifiés d’As à des temps différents de la guerre, permettant de constituer un groupe de 190 hommes ayant volé pour l’aviation militaire française entre 1914 et 1918 . L’objectif n’est donc pas ici de faire le décompte des victoires – ce qui a finalement peu d’intérêt – mais plutôt de comprendre qui sont ceux que l’on met à l’honneur. Pilotes de chasse « exceptionnels » par les performances militaires qu’on leur prête, ils ne composent évidemment pas un portrait représentatif. Ils permettent cependant d’accéder aux représentations et d’observer comment celles-ci agissent, puisque ce sont ces hommes qui sont aux fondements du mythe du pilote de chasse et qui vivent leur vie à partir de ces mêmes représentations . Aussi, dans quelle mesure les parcours de ces As répondent-ils à une logique d’ensemble, permettant de dégager l’idéal-type du pilote de guerre ? À l’étude des dossiers militaires des As et des différents documents produits sur leurs vies, des profils communs se dessinent malgré la diversité des parcours qui précèdent l’entrée dans l’aviation militaire. Ayant en partage la réussite au combat et la reconnaissance de leurs chefs, ces pilotes révèlent combien l’aviation reste tiraillée entre joutes sportives et service armé. Bénéficiant d’un bagage commun au sortir de la Grande Guerre, les As permettent de mesurer à quel point l’aviation militaire a été un creuset de l’aviation civile, mais aussi à quel point ces hommes restèrent marqués par leur expérience combattante.
Fichier principal
Vignette du fichier
HAL_Accoulon_L'aviation militaire au sortir de la Grande Guerre_version soumise.pdf (546.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-03707223 , version 1 (28-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03707223 , version 1

Cite

Damien Accoulon. Vies et morts des As : Vers un portrait du pilote de guerre ?. Jérôme de Lespinois. Le destin d'une aviation victorieuse : L’aéronautique militaire française après la Grande Guerre, La Documentation française, pp.131-150, 2022, Stratégies aérospatiales, 9782111571556. ⟨halshs-03707223⟩
62 View
111 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More