Grenoble : étude d’une métropole géographique - HAL Accéder directement au contenu
Communication dans un congrès Année : 2021

Grenoble : étude d’une métropole géographique

Résumé

L’étude de la « métropole géographique » dauphinoise répond tout autant à une ambition théorique que méthodologique. Ce travail se trouve à l’articulation de plusieurs méthodes d’investigation qui, ensemble, ambitionnent de renouveler les cadres interprétatifs de la ville-territoire contemporaine : (1) la première, sensible et active, s’est donnée pour objectif d’éprouver, de représenter et de débattre des géographies métropolitaines tout en les arpentant collectivement (acteurs, experts et chercheurs) au gré de transects – littéralement des coupes « marchées » du territoire, s’étirant de pentes en plaine (travail coordonné par Nicolas Tixier, architecte et Professeur à l’ENSAG et Jennifer Buyck, architecte et urbaniste, MCF à l’IUGA avec l’aide de Georges Abou Mrad et de Pauline Gorge) ; (2) la deuxième, géohistorique, a eu pour objectif de restituer sous la forme de frises chrono-systémiques les trajectoires d’occupation des sols situés aux points de contact topographique et hydrographique (travail coordonné par Dominique Beaud, géographe et MCF à l’IUGA avec l’aide de Léa Caussé et de Julien Chartoire) ; (3) la troisième, analytique, s’est employée à questionner la manière dont les documents de planification et les grands projets urbains métropolitains intègrent les dimensions géographique et paysagère dans leur écriture (travail coordonné par Charles Ambrosino, urbaniste et MCF à l'IUGA) ; (4) la quatrième, dynamique, a consisté à observer in vivo les objets manifestes et paradigmatiques de la métropole géographique, à l’instar du site de la Bastille et de ses évolutions (travail coordonné par Silvère Tribout, urbaniste et MCF à l’IUGA). Ce à quoi s’ajoute une analyse plus spécifiquement dédiée à l’intégration de la résilience dans les documents de planification métropolitain (travail coordonné par Nicolas Douay, urbaniste et professeur à l’IUGA avec l’aide de Pierre-Jean Pillonnet). L’ensemble de ces investigations a également mobilisé les étudiants du Master Urbanisme et Projet Urbain à l’occasion d’ateliers conduits pour la Ville de Grenoble et/ou l’AURG sur la période du programme POPSU Métropole (sur la requalification des berges de l’Isère, sur la préfiguration de formes urbaines résilientes au sein des territoires inondables, sur une planification prospective des grands systèmes de parc susceptibles de structurer la charpente paysagère métropolitaine, etc.). Notons enfin la production de mémoires de fin d’études réalisés plus spécifiquement sur le projet de sol métropolitain.
COM_POPSU_2021_Tixier_Ambrosino_Beau_Tribout.pdf ( 14.97 Mo ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Licence : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0
Loading...

Dates et versions

halshs-03883500, version 1 (13-11-2023)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-03883500 , version 1

Citer

Charles Ambrosino, Dominique Baud, Nicolas Tixier, Silvère Tribout. Grenoble : étude d’une métropole géographique. Colloque POPSU - Grenoble "Émergences : Métropole(s) à venir", POPSU, Nov 2021, Grenoble, France. ⟨halshs-03883500⟩
93 Consultations
5 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 23/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus