Mettre en place un dispositif d'évaluation des usages et des impacts des programmes et dispositifs de formation, et en tout premier lieu une évaluation réelle de la Loi de 2018 - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Reports Year : 2022

Mettre en place un dispositif d'évaluation des usages et des impacts des programmes et dispositifs de formation, et en tout premier lieu une évaluation réelle de la Loi de 2018

Vincent Cibois

Abstract

Annonciatrice d’un « big bang », la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 Pour la liberté de choisir son avenir professionnel est venue bouleverser le secteur. Gouvernance, financements, mécanismes de régulation, apprentissage et dispositifs de formation professionnelle continue pour les salariés et demandeurs d’emploi ont tous subi des évolutions majeures. En fil rouge, la place de la formation dans les usages, la responsabilisation de l’actif à se former et l’individualisation des droits structurent ces bouleversements. Pourtant, malgré un investissement massif et assumé de l’État dans les compétences, force est de constater que de nombreuses interrogations persistent et ressurgissent en ce début de quinquennat appelé à poursuivre la réforme ainsi engagée et « aller beaucoup plus loin dans la transformation en matière de compétences ». L’occasion de réaliser un diagnostic pour étayer les prochaines évolutions.

Domains

Law
Fichier principal
Vignette du fichier
Plaidoyer Vincent CIBOIS au 24.05.22.pdf (378.13 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-03970018 , version 1 (02-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03970018 , version 1

Cite

Vincent Cibois. Mettre en place un dispositif d'évaluation des usages et des impacts des programmes et dispositifs de formation, et en tout premier lieu une évaluation réelle de la Loi de 2018 : Proposition n°3 du Synofdes. Synofdes. 2022. ⟨halshs-03970018⟩
59 View
25 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More