« La deffaveur où je vis en mon siecle » : Marie de Gournay inclassable ou déclassée ? - HAL Accéder directement au contenu
Chapitre d'ouvrage Année : 2023

"La deffaveur où je vis en mon siecle" : Is Marie de Gournay whether unclassifiable or downgraded ?

« La deffaveur où je vis en mon siecle » : Marie de Gournay inclassable ou déclassée ?

Résumé

Based on the observation that M. de Gournay’s presence in literary history of France’s seventeenth century is very marginal, this essay examines how value creation process and classification methods contributed to her "disfavour", as this author chose to describe it. Firstly, we explore the historiographical construction of this "disfavoured author" from the seventeenth to the twentieth century : Gournay’s name has often been included in or held against groups based on the issue of language and purism, which soon contributed to divide the 16th and 17th centuries. Secondly, we scrutinize Gournay’s polemical tactics between 1619 and 1626. We demonstrate how she attempted to influence the language policy of Louix XIII’s early reign, by stating the existence of a purist group, the group of the “esprits de cour”, and by referring to earlier models such as eloquent prelates. The essay puts forward that Gournay has definitely played her own part in the ’new letters’ of the 1620s and in the ideological shifts to which they contributed.
Partant d’un constat - la présence très marginale de M. de Gournay dans l’histoire littéraire du XVIIe siècle -, cet article interroge les procédures de construction de la valeur et les modes de classement qui ont contribué à ce que l’autrice désignait pour sa part comme une "défaveur". Une première partie s’intéresse à la construction historiographique de sa figure du XVIIe au XXe siècle : plusieurs fois intégré ou opposé à des groupes à partir du critère des débats sur la langue et du purisme, le nom de Gournay sert très tôt à marquer le partage entre le XVIe et le XVIIe siècle. Dans la seconde partie, nous revenons sur les tactiques polémiques de Gournay entre 1619 et 1626 ; nous analysons la façon dont elle a tenté d’orienter la politique de la langue du début du règne de Louis XIII en postulant l’existence d’un groupe puriste, celui des "esprits de cour", et en se référant à des modèles antérieurs de prélats éloquents. L’article propose ainsi de considérer que Gournay a pleinement joué sa carte dans les "lettres nouvelles" des années 1620 et les recompositions idéologiques auxquelles celles-ci ont contribué.
Fichier principal
Vignette du fichier
colloques-10892.pdf ( 195.32 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-04273462, version 1 (07-11-2023)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : halshs-04273462 , version 1

Citer

Laurence Giavarini, Lucie Rousseaux. « La deffaveur où je vis en mon siecle » : Marie de Gournay inclassable ou déclassée ?. Mathilde Bernardet; Carole Boidin; Flavie Kerautret; Florence Tanniou. Être de son siècle (Moyen-Âge - XVIIIe siècle), 2023. ⟨halshs-04273462⟩
39 Consultations
13 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 26/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus