Hybridation : anatomie d’un concept polysémique - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles STICEF (Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation et la Formation) Year : 2024

Hybridization anatomy of a polysemic concept

Hybridation : anatomie d’un concept polysémique

Abstract

For several years now, the higher education training system has had to face a rapidly changing socio-economic framework (e.g. massification of students, heterogeneous profiles, lifelong training, COVID- 19). One of the keys would lie in the appearance of new forms of learning and teaching, resulting from a renewed pedagogy supported by the integration of educative technologies. Several authors agree that mixed educational situations combining remote and face-to-face parts are able to address these challenges. The research efforts of the European collective "Hy-Sup" have filled gaps that were previously primarily descriptive. However, the concept of hybridization is polysemous and it seems that there is no consensus yet. Faced with this state of affairs, within the framework of this work, we aim to contribute to the clarification of the concept of “hybridization” through an in- depth analysis of the definitions and characteristics taken from the literature, with the goal of take advantage of the educational engineering point of view. This research work thus proposes three contributions: a state-of-the-art review, an operational definition, and a defining framework for hybridization engineering.
Le système de formation de l’enseignement supérieur doit faire face depuis quelques années à un cadre socio-économique en pleine mutation (par exemple :massification des étudiants, profils hétérogènes, formation tout au long de la vie, COVID-19). L’une des clefs reposerait sur l’apparition de nouvelles formes d’apprentissage et d’enseignement, issues d’une pédagogie renouvelée soutenue par l’intégration des technologies numériques de l’information et de la communication. Plusieurs auteurs s’accordent pour penser que des situations éducatives mixtes combinant des parties distantes et en présentiel sont en mesure de relever ces défis. Les travaux de recherche du collectif Européen « Hy-Sup » ont permis de combler des travaux jusqu’à présent essentiellement descriptifs. Pour autant, le concept d’hybridation est polysémique et il semble qu’il n’existe pas encore de consensus. Face à cet état de fait, nous souhaitons dans le cadre de ce travail contribuer à la clarification du concept de « l’hybridation » à travers une analyse approfondie des définitions et des caractéristiques issues de la littérature, dans le but d’en tirer profit du point de vue de l’ingénierie pédagogique. Ce travail de recherche propose ainsi trois contributions : un état de l’art, une définition opérationnelle, ainsi qu’un cadre définitoire pour une ingénierie de l’hybridation.
No file

Dates and versions

halshs-04632820 , version 1 (02-07-2024)

Identifiers

Cite

Benoit Martinet, Mathieu Vermeulen, Nadine Mandran, Jean Heutte, Nour El Mawas. Hybridation : anatomie d’un concept polysémique. STICEF (Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation et la Formation), 2024, 30 (2), pp.1-37. ⟨10.23709/sticef.30.2.5⟩. ⟨halshs-04632820⟩
2 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More