Research on Sahaja Yoga Meditation : a quasi-experimental Approach of its Effect on Environmental Attitudes, Academic Anxiety, and Performance of Secondary School Students - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Theses Year : 2021

Research on Sahaja Yoga Meditation : a quasi-experimental Approach of its Effect on Environmental Attitudes, Academic Anxiety, and Performance of Secondary School Students

Recherche sur la méditation Sahaja Yoga : une approche quasi expérimentale de son effet sur les attitudes environnementales, l'anxiété scolaire et la performance des élèves du secondaire

Manju Gundumogula
  • Function : Author
  • PersonId : 1089780

Abstract

Sustainable development in all aspects is the main task and challenge for societies today and in the near future. Economies and societies will have to develop new approaches to joint production, consumption and coexistence. Technological development is very rapid and the tolerated adaptation times are becoming shorter. People feel pressured and insecure by the increasing demands and the growing competition in the world of work; especially in India which has the second largest population in the world. Here the competition begins at a very young age and gets tougher and tougher on the educational path. The ancient Indian educational system used meditation and yoga to balance students while encouraging the development of their full potential. Yoga and meditation have become very popular around the world over the past 50 years. In India, the Ministry of Health and the Ministry of Science and Technology are promoting the use and research of these methods.The aim of this doctoral thesis is to highlight the effects of meditation on secondary school students in India. Particular attention is paid to factors that affect the common good, such as attitudes towards the environment, and variables that affect personal development, such as school anxiety level and academic performance. In addition to the personal development, the social change triggered by meditation will be examined. Empirical data have been constructed quantitatively, by means of a quasi-experimental study, consequently realized in organizational context. Additional qualitative information was used for the evaluation.Practice of Sahaja Yoga Meditation is the independent variable; the three dependent variables in the quantitative study are: Environmental Attitudes (DV1-EA), Academic Anxiety indicator (DV2-AP) and Academic Performance (DV3-AP). Pre- and post-tests were performed using standard scales for Academic Anxiety and Environmental Attitudes. The Academic Performance was measured using the average grade of the students´ school reports. The analysis of quantitative data was carried out with multivariate statistical methods using the software SPSS and the advanced ANCOVA method. Qualitative data was drawn from the diaries of the meditation experiences of the participating students and the teachers' feedback on their observations.The test population came from ten state high schools in the East Godavari district in the state of Andhra Pradesh, India. A total of 400 students (200 male and 200 female) was randomly selected and assigned to the Experimental and Control Groups of 200 students each. A structured, guided Sahaja Yoga Meditation program: one 45-minute session every day, six days a week, from July to December 2018, served as an intervention for the Experimental Group.The statistical analysis found significant differences, between the Experimental and Control Groups, for the three dependent variables, on Environmental Attitudes (DV1-EA; 10.81% positive change), levels of Academic Anxiety (DV2-AA; 19.78 % drop), and Academic Performance (DV3-AP 4.08%, improvement). Based on the observed results, the following interpretative hypothesis is put forward: meditation that follows the traditional concept of meditation as a thought-free state (Sahaja Yoga Meditation) outperformers other methods that do not follow the original concept of thoughtless meditation.
Le développement durable, sous tous ses aspects, est la principale tâche et le défi majeur des sociétés d'aujourd'hui et de demain. Les économies et les sociétés devront développer de nouvelles approches en matière de production, de consommation et de coexistence commune. Le développement technologique est très rapide et les temps d'adaptation tolérés sont de plus en plus courts. Les gens se sentent sous pression et insécurisés par les exigences croissantes et la concurrence de plus en plus forte, régnant dans le monde du travail, surtout en Inde, second pays le plus peuplé du globe. Dans ce contexte, la concurrence commence dès le plus jeune âge et elle devient de plus en plus rude tout le long du cours du parcours éducatif. L'ancien système d'éducation indien utilisait la méditation et le yoga dans le but de favoriser l'équilibre des étudiants tout en soutenant le développement de leur plein potentiel. Le yoga et la méditation sont devenus très populaires dans le monde entier au cours des cinquante dernières années. En Inde, le ministère de la Santé et le ministère des Sciences et de la Technologie promeuvent les pratiques et la recherche sur ces méthodes.L'objectif de cette thèse de doctorat est de mettre en évidence les effets de la méditation sur les élèves de l'enseignement secondaire, en Inde. Une attention particulière est accordée aux facteurs qui affectent le bien commun, tels que les attitudes envers l'environnement, et à ceux qui influencent le développement personnel, tels que le niveau d'anxiété scolaire et les performances académiques. En plus de l'épanouissement personnel, on examinera aussi le changement social déclenché par la méditation. Les données empiriques ont été construites quantitativement, au moyen d'une étude quasi expérimentale, réalisée par conséquent dans un contexte organisationnel. Des informations qualitatives supplémentaires ont été utilisées pour l'évaluation.La pratique de la méditation Sahaja Yoga est la variable indépendante ; les trois variables dépendantes de l'étude quantitative sont les attitudes environnementales (DV1-EA), l'indicateur d'anxiété académique (DV2-AP) et la performance académique (DV3-AP). Les pré et post-tests ont été effectués à l'aide d'échelles standard pour l'anxiété académique et les attitudes environnementales. La performance académique a été mesurée en utilisant la note moyenne des bulletins scolaires des étudiants. L'analyse des données quantitatives a été effectuée par des méthodes statistiques multivariées à l'aide du logiciel SPSS et de la méthode avancée ANCOVA. Les données qualitatives ont été tirées de journaux des expériences de meditation, tenus par des élèves participants aux séances, et des commentaires d'enseignants sur leurs observations.La population testée provenait de dix écoles secondaires publiques du district d'East Godavari dans l'État d'Andhra Pradesh, en Inde. 400 étudiants (200 hommes et 200 femmes) ont été sélectionnés et répartis de manière aléatoire dans les groupes expérimental et contrôle de 200 étudiants chacun. Un programme structuré et guidé de méditation Sahaja Yoga : une session de 45 minutes par jour, six jours par semaine, pendant six mois de juillet à décembre 2018, a servi d'intervention dans le groupe expérimental.L'analyse statistique a révélé des différences significatives, entre le groupe experimental et celui contrôle, pour les trois variables dépendantes, attitudes environnementales (DV1-EA ; 10,81% de changement positif), les niveaux d'anxiété académique (DV2-AA ; 19,78% de baisse), et de performance académique (DV3-AP 4,08%, amélioration). L'hypothèse interprétative suivante est émise sur la base des résultats observés : la méditation qui suit le concept traditionnel de la méditation comme un état sans pensée (méditation Sahaja Yoga) surpasse les autres méthodes qui ne suivent pas le concept original de la méditation sans pensée.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0356_GUNDUMOGULA.pdf (8.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03796720 , version 1 (02-04-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03796720 , version 1

Cite

Manju Gundumogula. Research on Sahaja Yoga Meditation : a quasi-experimental Approach of its Effect on Environmental Attitudes, Academic Anxiety, and Performance of Secondary School Students. Sociology. Université de Lorraine, 2021. English. ⟨NNT : 2021LORR0356⟩. ⟨tel-03796720⟩
19 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More