Le statut des collections publiques d'études - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2010

Le statut des collections publiques d'études

(1, 2)
1
2

Abstract

Le droit français appréhende en ordre dispersé l'entité collection en tant qu'universalité préservée distinctement des éléments qui la composent. Son régime varie selon un certain nombre d'éléments : qualité du propriétaire, nature de l'institution, le cas échéant existence d'une protection spéciale tirée du code du patrimoine. Les ressorts sont tout autant dans le droit commun des biens publics ou privés que dans le droit des biens culturels. Dans cette question du statut des collections d'étude, le droit se trouve face à un double défi en forte tension : d'un côté, assurer la pérennité des ensembles, les prémunir contre les risques de démantèlement, de l'autre, tout en préservant l'entité, admettre qu'ils puissent évoluer notamment tout le temps qu'ils sont en usage scientifique. C'est sans doute là que se concentre l'essentiel des points de friction, dans cette conciliation complexe entre le double besoin d'intégrité et d'évolutivité.
Not file

Dates and versions

halshs-00520420 , version 1 (23-09-2010)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00520420 , version 1

Cite

Marie Cornu. Le statut des collections publiques d'études. sous la direction de Catherine Ballé, Catherine Cuenca, Daniel Thoulouze. Patrimoine scientifique et technique? Un projet contemporain, La Documentation française, pp.171-180, 2010. ⟨halshs-00520420⟩
155 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More