L'industrie chimique française au service de l'IG Farben : collaboration et travail forcé - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2003

L'industrie chimique française au service de l'IG Farben : collaboration et travail forcé

(1, 2)
1
2

Abstract

Cette contribution évoque d'abord l'importance de la contribution des travailleurs français parmi les travailleurs étrangers de l'IG Farben, du moins dans les usines pour lesquels des informations ont pu être recueillies. Elle s'intéresse ensuite à l'importance des prélèvements pour l'industrie chimique française liée par des accords avec IG Farben. La contribution s'achève par une évocation comparatiste de la manière dont cette question de la main d'œuvre forcée a été traitée par les tribunaux de l'après-guerre des deux pays en charge de l'épuration patronale.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article_STO_Chimie.pdf (6.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

halshs-00536765 , version 1 (25-09-2012)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00536765 , version 1

Cite

Hervé Joly. L'industrie chimique française au service de l'IG Farben : collaboration et travail forcé. Bernard Garnier, Jean Quellien. La main d'oeuvre française exploitée par le IIIe Reich, CRHQ, Caen, pp.205-218, 2003. ⟨halshs-00536765⟩
125 View
218 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More