Migrations, environnement et recompositions sociales de Millevaches en Limousin : Front écologique ou enclave des utopies ? - HAL Accéder directement au contenu
Communication dans un congrès Année : 2011

Migrations, environnement et recompositions sociales de Millevaches en Limousin : Front écologique ou enclave des utopies ?

Résumé

Dans cette communication, nous proposons d'interroger les relations entre recompositions sociales des territoires ruraux et l'environnement à partir d'un travail de terrain conduit sur une aire protégée en milieu rural : le Parc Naturel de Millevaches en Limousin. L'objectif ici est d'explorer le rôle de nouvelles populations, sensibles aux aspects environnementaux, en tant que moteur de la constitution et de la diffusion d'un front écologique. A l'image du Limousin dans son ensemble, le Parc Naturel Régional de Millevaches est un espace attractif sur le plan migratoire. Cet apport de nouvelles populations a d'autant plus d'impact que le solde naturel est lui fortement déficitaire du fait d'une population vieillissante. Il existe pour autant une grande diversité de situations sur le territoire du parc quand à l'ancienneté et l'importance des dynamiques migratoires entrantes observées. Ainsi alors que sur certains secteurs les néo-résidents sont une force structurante de la société locale, du fait notamment d'une antériorité d'implantation et de leur implication dans les structures municipales et associatives, ils sont ailleurs beaucoup moins intégrés selon leur propre appréciation. L'émergence de dynamiques sociales, fortement empreintes d'une dimension environnementale, sinon écologiste, dans les secteurs les plus " appropriés " par les néo-résidents (éco-quartier, lagunage, circuits courts agro alimentaires et biologiques) pose la question de la conquête de ces territoires et le cas échéant de ses modalités. Parallèlement, d'autres initiatives, portées cette fois par des " locaux " soulignent des logiques de diffusion de ce nouveau cadre de réflexion, mais aussi d'altération de celui-ci du fait d'attitudes relativement conservatrices. Au final, si l'impact local des néo-résidents ne peut-être nié (à l'échelle de la commune), leur capacité à diffuser leurs représentations environnementales et à termes d'avoir un impact sociétal et paysager plus global (à l'échelle du parc), reste encore en suspend. Il est par conséquent mal aisé de définir la tendance dynamique du front écologique constitué sur Millevaches, entre progression d'un cœur constitué vers les marges du territoire, ou enclavement d'une utopie.

Domaines

Géographie
Loading...
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-00919978, version 1 (17-12-2013)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00919978 , version 1

Citer

Frédéric Richard, Julien Dellier. Migrations, environnement et recompositions sociales de Millevaches en Limousin : Front écologique ou enclave des utopies ?. Border Regions in Transition (BRIT) XI Mobile Borders, Sep 2011, Genève, Suisse. ⟨halshs-00919978⟩
468 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 23/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus