Géographie électorale et disparités socio-territoriales : les enseignements des élections pour l’assemblée constituante en Tunisie - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue L'Espace Politique Année : 2012

Géographie électorale et disparités socio-territoriales : les enseignements des élections pour l’assemblée constituante en Tunisie

Résumé

Tunisia, which made of the Islamist party Ennahdha by far the first political of the country (around 40% of the votes and seats), are variously interpreted by analysts. These interpretations give limited attention to the territorial dimension of the vote. Based on the assumption that the Tunisian vote of October 23, 2011 can only be understood by combining a sociological and territorial approach, we analyze the main socio-economic foundations of this vote. After a brief presentation of the Tunisian party system, we propose a descriptive analysis of the geography of elections. Finally, the election results are compared with the socioeconomic data of the territories, at the scale of the delegations. These analyzes highlight the strong territorial dimension of the Tunisian vote, however irreducible to the socioeconomic characteristics of the territories. They call for a more detailed exploration of the social processes that influence voting behavior, particularly at local level.
Les résultats du scrutin du 23 octobre 2011 pour l’élection de l’assemblée nationale constituante (ANC) tunisienne, qui consacrent le parti islamiste d’Ennahdha très largement comme la première force politique du pays (autour de 40% des sièges et des voix exprimées) sont diversement interprétés par les analystes. Ces interprétations n’accordent qu’une attention limitée à la dimension territoriale du vote. En postulant que le vote tunisien du 23 octobre 2011 ne peut être compris qu’en combinant une lecture sociologique et territoriale, nous analysons essentiellement les fondements socio-économiques du vote. Après une présentation sommaire du système partisan tunisien, nous proposons une analyse descriptive de la géographie des élections. Finalement, les résultats électoraux sont croisés avec les données socio-économiques à l’échelle des délégations. Ces analyses mettent en évidence la forte dimension territoriale du vote tunisien, irréductible aux caractéristiques socioéconomiques des territoires, et invitent à une exploration plus fine des processus sociaux qui influencent les comportements électoraux, en particulier à l’échelle locale.
Fichier principal
Vignette du fichier
GéographieElectorale.pdf ( 1.58 Mo ) Télécharger
Origine : Accord explicite pour ce dépôt
Loading...

Dates et versions

halshs-01165116, version 1 (23-03-2016)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01165116 , version 1

Citer

Alia Gana, Gilles van Hamme, M. Ben Rebah. Géographie électorale et disparités socio-territoriales : les enseignements des élections pour l’assemblée constituante en Tunisie. L'Espace Politique, 2012, 18 (3). ⟨halshs-01165116⟩
619 Consultations
557 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 20/04/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus