Les découvertes du XIXe siècle en tant que ressources sur les peintures murales trouvées en élévation - HAL Accéder directement au contenu
Communication dans un congrès Année : 2014

Les découvertes du XIXe siècle en tant que ressources sur les peintures murales trouvées en élévation

Claude Vibert-Guigue

Résumé

Les années 1830 (Bavay), 1845 (Rouen, Neuvy-Pailloux), 1848 (Paris), 1850 (Nîmes, Vertault), 1861 Bourges), 1866 (Dijon), 1878 (Autun), 1880 (Poitiers, Mandeure), 1881 (Sanxay), 1882 (Vienne), 1883 (Vertault), 1885 (Besançon), etc. correspondent à un signalement de peintures murales en élévation. Ces vestiges sont connus par des documents au trait, en couleurs, voire des maquettes (Nîmes, Vertault). Évocateurs de modes d’enregistrement, de représentation et de diffusion, ils débouchent sur des dossiers à approfondir. Un document connu en noir et blanc conduit à plusieurs éléments graphiques colorés témoignant d’un processus de mise en forme des connaissances (Dijon). Un autre légendé porte des indications archéologiques (Besançon). Des gouaches valorisent des décors sans exprimer le support (Vienne, Voingt). Une perspective privilégie une vue avec un motif semblable répété (Mandeure). Une planche composée de vues techniques signale un enduit sur des vestiges monumentaux (Bourges). Le problème de la couleur est résolu en publiant une copie au trait, ou en copiant à l’identique le manuscrit (Bavay). Thermes, hypogée, cryptoportique, habitat, castellum aquae, portique, habitats conservent ainsi leur place dans l’histoire des découvertes des peintures, en racontant celle de ceux sensibilisés à leur diffusion, non sans espoir d’une reconnaissance. Celle-ci gagnerait à être mise en rapport avec les envois de Rome et à l’échelle européenne.
Loading...
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-01256633, version 1 (15-01-2016)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01256633 , version 1

Citer

Claude Vibert-Guigue. Les découvertes du XIXe siècle en tant que ressources sur les peintures murales trouvées en élévation. L’empire de la couleur. La peinture murale romaine de Pompei au sud de la Gaule, AFPMA, Nov 2014, Toulouse, France. ⟨halshs-01256633⟩
55 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 18/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus