Statistiques de la population et politique des catégories aux États-Unis au xixe siècle. Théories raciales et questions de population dans le recensement américain. - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales de démographie historique Year : 2003

Statistiques de la population et politique des catégories aux États-Unis au xixe siècle. Théories raciales et questions de population dans le recensement américain.

(1)
1

Abstract

De la question de l’esclavage à celle de la « nouvelle immigration », les questions de population aux États-Unis durant la deuxième moitié du xixe siècle sont indissociables des grands débats qui divisèrent le pays et le recensement fédéral – référence incontestée – y a joué un rôle central. Mais au-delà de l’usage politique des résultats, la construction des catégories statistiques qui ont alimenté ces débats mérite d’être étudiée en détail, tant elle montre à quel point les catégories de l’époque sont tributaires d’une conception de la population en termes anthropologiques et biologiques : infériorité naturelle, hybridité, morbidité et fécondité différentielles, « suicide de la race », sont en effet les questions auxquelles le recensement a explicitement tenté d’apporter des réponses.
Fichier principal
Vignette du fichier
ADH_105_05.pdf (168.06 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

halshs-01540835 , version 1 (16-06-2017)

Identifiers

Cite

Paul Schor. Statistiques de la population et politique des catégories aux États-Unis au xixe siècle. Théories raciales et questions de population dans le recensement américain.. Annales de démographie historique, 2003, 105 (1), pp.5-22. ⟨10.3917/adh.105.05⟩. ⟨halshs-01540835⟩
54 View
309 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More