Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Book sections

"Droit naturel et ius gentium au tournant du XVIIe siècle"

Résumé : La présente contribution propose une remise en perspective historique et conceptuelle de la doctrine du ius gentium, réactualisée au début du XVIe siècle par les promoteurs de la seconde scolastique et les tenants de l’humanisme juridique, et qui sera finalement abandonnée par la tradition jusnaturaliste du XVIIe siècle. On étudie plus spécifiquement l’ambivalence de cette branche du droit, chez ses premiers théoriciens, qui est rapprochée tantôt du droit naturel pour en gagner la force contraignante, tantôt du droit civil pour en marquer le caractère positif, pour finalement acquérir un statut autonome entre le droit naturel et le droit civil particulier. A partir de l’antagonisme entre deux figures clés de la tradition jusnaturaliste du XVIIe sciècle, Pufendorf et Leibniz, on montre ensuite le bouleversement provoqué par le volontarisme juridique dans les catégories du droit naturel et du droit positif, qui ne pouvait conduire qu’à un abandon de la doctrine classique du droit des gens.
Complete list of metadata

https://shs.hal.science/halshs-01958110
Contributor : Gaelle Demelemestre Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 15, 2022 - 4:56:41 PM
Last modification on : Tuesday, November 15, 2022 - 4:56:41 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01958110, version 1

Citation

Gaëlle Demelemestre. "Droit naturel et ius gentium au tournant du XVIIe siècle". Classiques Garnier. Au cœur de l’État. Parlement(s) et cours souveraines sous l’Ancien Régime, I. Brancourt (dir.), Classiques Garnier, 2020, p. 185-222, 2020. ⟨halshs-01958110⟩

Share

Metrics

Record views

135