Quand les cyclistes redécouvrent les berges du Rhône. Nouvel accès, nouvelles valeurs ? - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Conference Papers Year : 2018

When cyclists rediscover the banks of the Rhone River. New access, new values?

Quand les cyclistes redécouvrent les berges du Rhône. Nouvel accès, nouvelles valeurs ?

Matthieu Adam
Marylise Cottet
Anne-Laure Collard
Laure Coussout
  • Function : Author
Anne Rivière-Honegger
Sylvie Morardet
Lise Vaudor

Abstract

The ViaRhôna is the central project for the Plan Rhône's tourism component. It will over time run along the Rhône River for 815 kilometers from Lake Geneva to the Mediterranean Sea. It already offers its various users new or renewed access to the river, its landscapes and heritage. What are the consequences of this facilitated access on the users' representations and the value they attribute to the Rhône River? This contribution answers through statistical analysis, especially using random forests algorithms, of 546 questionnaires administrated on three sites during 2017 summer 2017. Gendered distribution, socio-professional categories and geographical origins of this panel are typical of the public of greenways and cycle routes: it is rather masculine, from higher social classes and primarily coming from local and regional surroundings. The analysis points out that going to the Rhône River is a real motivation for using the ViaRhôna and that the value attributed to the river is high. The survey reveals that the existence of the ViaRhôna contributes to further the number of visits to the Rhône River banks and to enhance its value for its very diverse public. The inhabitants and tourists' representations of the riparian territories seem to evolve, first of all thanks to the discovery of the natural heritage or the higher familiarity with them that the ViaRhôna favors.
Projet central du volet touristique du Plan Rhône, la ViaRhôna permettra à terme de longer le Rhône sur 815 kilomètres du Léman à la Méditerranée. Elle offre déjà à ses différents usagers un accès inédit ou renouvelé au fleuve, à ses paysages et à ses patrimoines. Quelles sont les conséquences de cet accès facilité sur leurs représentations et la valeur qu'ils attribuent au Rhône ? Cette contribution répond grâce au traitement statistique, notamment à l'aide d'algorithmes de type random forests, de 546 questionnaires diffusés sur trois sites à l'été 2017. La répartition par genre, les catégories socioprofessionnelles et les origines géographiques de ce panel sont typiques du public des véloroutes voies vertes : il est plutôt masculin, issu des classes supérieures et avant tout local et régional. Un état des lieux montre que se rendre au bord du fleuve est une véritable motivation pour emprunter la ViaRhôna et que les usagers attribuent au Rhône une valeur importante. L'enquête révèle que l'existence de la ViaRhôna contribue à favoriser la fréquentation des berges du Rhône et à rehausser sa valeur aux yeux des publics très divers qui l'empruntent. Les représentations habitantes et touristiques des territoires riverains semblent donc évoluer, avant tout grâce à la découverte des patrimoines naturels ou la plus grande familiarité avec eux que la ViaRhôna favorise.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article_Adam_etal_2018.pdf (126.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-01973196 , version 1 (08-01-2019)

Identifiers

Cite

Matthieu Adam, Marylise Cottet, Anne-Laure Collard, Laure Coussout, Anne Rivière-Honegger, et al.. Quand les cyclistes redécouvrent les berges du Rhône. Nouvel accès, nouvelles valeurs ?. I.S. Rivers 2018 3e conférence internationale sur les recherches et actions au service des fleuves et grandes rivières, Jun 2018, Lyon, France. pp.3. ⟨halshs-01973196⟩
254 View
106 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More