Le socialisme culturel et communautaire de Gustav Landauer - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Actuel Marx Year : 2019

Le socialisme culturel et communautaire de Gustav Landauer

(1)
1

Abstract

Within the libertarian tradition, Gustav Landauer, who described himself as "anarchist-socialist" is perhaps the author whose thought seems the more accurate for our times, and this because of some characteristics of his socialism, set out in his Call to Socialism (1911) and which is reflected in this article. First of all, it is a cultural socialism, associated with a cultural critique of capitalist modernity, which denounces not only the state and the exploitation of labor, but also progress, faith in technology and the disappearance of inherited forms of shared life. It is then an anti-Marxist socialism, which rejects necessitarism, teleology and economicism, which refuses to grant the proletariat as such the role of revolutionary subject and which rehabilitates the sphere of consumption at the expense of that of production to think about social transformation. Finally, it is a communitarian socialism, which enhances community forms inherited from the past while advocating the formation of new communities, considered as beginnings, here and now, of the future socialist society. Associated with considerations about voluntary simplicity and the decline of the world, this insistence on social experimentation, which does not give up the revolution, is probably what can continue to make this Call to Socialism a source of inspiration for the present.
Au sein de la tradition libertaire, Gustav Landauer, qui se décrivait lui-même comme « anarchiste-socialiste » est peut-être l’auteur dont la pensée se prête le plus à des tentatives d’actualisation, et cela en raison de quelques caractéristiques de son socialisme, exposé dans son Appel au socialisme (1911) et dont le présent article rend compte. Il s’agit d’abord d’un socialisme culturel, associé à une critique culturelle de la modernité capitaliste qui dénonce non seulement l’État et l’exploitation du travail, mais aussi le progrès, la foi en la technique et la disparition des formes héritées de vie partagée. Il s’agit ensuite d’un socialisme anti-marxiste, qui récuse nécessitarisme, téléologie et économicisme, qui refuse d’accorder au prolétariat en tant que tel le rôle de sujet révolutionnaire et qui réhabilite la sphère de la consommation au détriment de celle de la production pour penser la transformation sociale. Il s’agit enfin d’un socialisme communautaire, qui revalorise les formes communautaires héritées du passé tout en prônant la constitution de nouvelles communautés, considérées comme des commencements, ici et maintenant, de la future société socialiste. Associée à des considérations sur la simplicité volontaire et sur le déclin du monde, cette insistance sur l’expérimentation sociale, qui ne renonce pas pour autant à la révolution, est sans doute ce qui peut continuer à faire de l’Appel au socialisme une source d’inspiration pour le présent.
Fichier principal
Vignette du fichier
Angaut_Landauer-AM.pdf (187.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-02285784 , version 1 (13-09-2019)

Identifiers

Cite

Jean-Christophe Angaut. Le socialisme culturel et communautaire de Gustav Landauer. Actuel Marx, 2019, 2019/2 (66), pp.99-114. ⟨10.3917/amx.066.0099⟩. ⟨halshs-02285784⟩
87 View
221 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More