Du chou “prodigieux, et absolument incomestible” à la “copie-monument” : petite tératologie potagère de <em>Bouvard et Pécuchet</em>, œuvre posthume et inachevée - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Book Sections Year : 2020

Du chou “prodigieux, et absolument incomestible” à la “copie-monument” : petite tératologie potagère de Bouvard et Pécuchet, œuvre posthume et inachevée

Abstract

Bouvard et Pécuchet a d’emblée été conçu par Flaubert comme « un roman moderne faisant la contrepartie de Saint Antoine ». L’un comme l’autre questionnent les appartenances génériques : roman et encyclopédie pour le premier, roman et théâtre pour le second. Les deux œuvres démarquent et fusionnent d’un même mouvement ; elles se sont développées dans les marges, en jouant avec les frontières – et en se jouant des genres littéraires reçus. Cette plasticité générique est l’une des déclinaisons de leur rapport au monstrueux qui s’écrit dans un constant décalage par rapport aux normes. Par un effet de mise en abîme, et en raison d’une structure particulièrement accueillante, ces deux œuvres mettent toutes deux en scène un certain nombre de monstres, fantasmagoriques ou mythologiques pour l’une, matériels, physiologiques, sociaux et moraux, pour l’autre. Cette circulation du monstrueux interroge, en particulier dans le cadre de Bouvard , où le monstrueux intentionnel se complique d’un monstrueux accidentel, le caractère inachevé de l’œuvre exposant à la vue de tous l’informe par excellence, c’est-à-dire les matériaux d’une genèse définitivement inaboutie – pourtant sommés de tenir lieu d’œuvre.
Fichier principal
Vignette du fichier
TAP - Dord-Crousle.pdf (629.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

halshs-02898194 , version 1 (13-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02898194 , version 1

Cite

Stéphanie Dord-Crouslé. Du chou “prodigieux, et absolument incomestible” à la “copie-monument” : petite tératologie potagère de Bouvard et Pécuchet, œuvre posthume et inachevée. Didier Plassard, Corinne Saminadayar-Perrin et Yanna Kor. Littérature monstre. Une tératologie de l’art et du social (1848-1914), Presses Universitaires de Liège, pp.47-58, 2020, Situations. ⟨halshs-02898194⟩
104 View
79 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More