Écriture numérique spontanée et variabilité : un écrit/oral à exploiter en Français Langue Étrangère (sensibiliser aux styles et à la prononciation) - HAL Accéder directement au contenu
Chapitre d'ouvrage Année : 2017

Écriture numérique spontanée et variabilité : un écrit/oral à exploiter en Français Langue Étrangère (sensibiliser aux styles et à la prononciation)

Résumé

On n’a jamais autant écrit qu’aujourd’hui ! La communication électronique fait partie du quotidien d’environ la moitié de la population mondiale. Ce support de communication récent engendre de nouvelles pratiques écrites, très hétérogènes, car elles-mêmes initiées des usages parlés. Cette grande variabilité de l’écriture numérique, véritable mine d’or pour le sociolinguiste et pour le didacticien des langues, peut être mise au service de la classe de langue étrangère, ici de Français Langue Étrangère (FLE). Parmi la multiplicité des exploitations possibles, nous orienterons notre réflexion vers deux types d’intervention didactique : comment utiliser les écrits numériques pour faire prendre conscience à l’apprenant de la prononciation du français et comment réinvestir la notion sociolinguistique de style pour éveiller l’apprenant aux styles familier et informel, styles habituellement peu (ou pas) enseignés en contexte scolaire. Dans les deux cas, la spécificité de l’écriture numérique permet de développer chez l’apprenant des compétences linguistiques et sociolinguistiques. Elle est un support d’enseignement/apprentissage original parce qu’elle donne à voir, d’un côté des formes jusque là réservées au domaine de l’oral (prononciations automatiques et courantes) et de l’autre des formes non normées courantes (variétés de langue non légitimées par les institutions et pourtant bien ancrées dans les usages sociaux). La variation étant inhérente à toute langue, elle doit faire l’objet d’un travail en situation d’enseignement/apprentissage pour aider l’apprenant à distinguer différents styles et à faire lui-même varier son style à bon escient, à l’oral et à l’écrit. Tous nos propos seront illustrés par de très nombreux exemples , sélectionnés dans le but de permettre un travail sur les usages courants du français, aux niveaux phonétique (Jm’en su souvenu), morpho-phonologique (j’ai un nami), morpho-syntaxique (c'un collège) et lexical (il fait trop golerie).
Fichier principal
Vignette du fichier
WACHS_Écriture numérique spontanée et variabilité - un écrit-oral à exploiter en FLE_2017.pdf ( 742.42 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-02960042, version 1 (04-11-2020)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-02960042 , version 1

Citer

Sandrine Wachs. Écriture numérique spontanée et variabilité : un écrit/oral à exploiter en Français Langue Étrangère (sensibiliser aux styles et à la prononciation). Henry Tyne, Mireille Bilger, Paul Cappeau, Emmanuelle Guerin. La variation en question(s) - Hommages à Françoise Gadet, 36, Peter Lang, pp.237-254, 2017, Gramm-R, 978-2-8076-0296-0. ⟨halshs-02960042⟩
185 Consultations
291 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 16/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus