Les sciences humaines et sociales face à la première vague de la pandémie de Covid-19 -Enjeux et formes de la recherche - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2020

Facing the first wave of the Covid pandemic-19 Report on the orientations and modes of the Humanities and social sciences research

Les sciences humaines et sociales face à la première vague de la pandémie de Covid-19 -Enjeux et formes de la recherche

Marie Gaille (1) , Philippe Terral (2) , Philippe Askenazy (3) , Regis Aubry (4, 5) , Henri Bergeron (6) , Sylvia Becerra (7, 8) , David Blanchon (9) , Olivier Borraz (6) , Laurent Bonnefoy (10) , Gregoire Borst (11) , Patrice Bourdelais (12) , Fabienne Brugère (13) , Emmanuelle Cambois (14) , Patrick Castel (6) , Éric Charmes (15) , Frédérique Chlous (16) , Franck Cochoy (17) , Léo Coutellec (18) , Elodie Cretin (4, 19) , David Chavalarias (20, 21) , Aurélie Delage (22) , Delpierre Cyrille (23) , Florent Demoraes (24, 25) , Claude Didry (3) , Kamel Doraï (26) , Priscilla Duboz (27) , Anne Dupuy (28) , Benoît Eyraud (29) , Eric Fassin (13) , Gérald Gaglio (30) , Claude Gautier (31) , Mathias Girel (32) , Vincent Gouëset (24, 25) , Claude Grasland (33) , Nicolas Gravel (34) , Lamine Gueye (35, 27) , Stéphanie Hennette-Vauchez (36) , Caroline Ibos (13, 37) , Vincent Israel-Jost (18) , Romain Julliard (16) , Frédéric Keck (38) , Michelle Kelly-Irving (39) , Myriam Khlat (14) , Thomas Lacroix (40) , Frédéric Lagrange (41) , Frédéric Landy (42, 43) , Sandra Laugier (44, 45) , Guillaume Leblanc (46) , Muriel Lefebvre (47) , François-Michel Le Tourneau (9) , Stephane Luchini (34) , Enguerran Macia (27) , Alexandre Mallard (48) , Florence March (49) , France Meslé (14) , Christiane Mennesson (50) , Carine Milcent (51) , Christine Noiville (45) , Patrick Peretti Watel (52) , Patrick A. Pintus (34, 53) , Jérémy Robert (54) , Jm Robine (55) , Max Rousseau (56) , Miriam Teschl (34, 12) , Marie-Aline Thébaud-Sorger (57, 40) , Bernard Thomann (58) , Didier Torny (59) , Janice Valls-Russell (49) , Simeng Wang (60) , Frédéric Worms (61) , Chantal Zaouche Gaudron (17) , Abbès Zouache (41) , Agnès Deboulet (42)
1 SPHERE UMR 7219 - Sciences, Philosophie, Histoire
2 CreSco - Centre de Recherche Sciences Sociales Sport et Corps
3 CMH - Centre Maurice Halbwachs
4 CHRU Besançon - Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon
5 Observatoire national de la fin de vie
6 CSO - Centre de sociologie des organisations (Sciences Po, CNRS)
7 CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique
8 GET - Géosciences Environnement Toulouse
9 iGLOBES - Interdisciplinary and Global Environmental Studies
10 CEFAS - Centre Français d'Archéologie et de Sciences Sociales
11 LaPsyDÉ - UMR 8240 - Laboratoire de psychologie du développement et de l'éducation de l'enfant
12 EHESS - École des hautes études en sciences sociales
13 LEGS - Laboratoire d'Etudes de Genre et de Sexualité
14 INED - Institut national d'études démographiques
15 EVS - Environnement, Ville, Société
16 MNHN - Muséum national d'Histoire naturelle
17 LISST - Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires
18 CESP - Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations
19 LdA - Logiques de l'Agir ( UR 2274)
20 CAMS - Centre d'Analyse et de Mathématique sociales
21 ISC-PIF - Institut des Systèmes Complexes - Paris Ile-de-France
22 UMR ART-Dev - Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement
23 LEASP - Epidémiologie et Analyses en Santé Publique : risques, maladies chroniques et handicap
24 ESO - Espaces et Sociétés
25 UR - Université de Rennes
26 IFPO - Institut Français du Proche-Orient
27 ESS - Unité Mixte Internationale "Environnement Santé Sociétés"
28 CERTOP - Centre d'Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir
29 CMW - Centre Max Weber
30 GREDEG - Groupe de Recherche en Droit, Economie et Gestion
31 TRIANGLE - Triangle : action, discours, pensée politique et économique
32 CAPHÉS - Centre d’Archives en Philosophie, Histoire et Édition des Sciences
33 UPCité - Université Paris Cité
34 AMSE - Aix-Marseille Sciences Economiques
35 UCAD - Université Cheikh Anta Diop de Dakar [Sénégal]
36 CTAD - Centre de Théorie et Analyse du Droit
37 UR2 - Université de Rennes 2
38 LAS - Laboratoire d'anthropologie sociale
39 LEASP - Epidémiologie et analyses en santé publique : risques, maladies chroniques et handicaps
40 MFO - Maison Française d'Oxford
41 CEFAS - Centre Français d'Archéologie et de Sciences Sociales
42 LAVUE - Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement
43 IFP - Institut Français de Pondichéry
44 UMRDC - Unite mixte de recherche en droit comparé
45 ISJPS - Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne - UMR 8103
46 LSCP - Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique
47 LERASS - Laboratoire d'Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales
48 CSI i3 - Centre de Sociologie de l'Innovation i3
49 IRCL - Institut de recherche sur la Renaissance, l'Age Classique, et les Lumières.
50 LaSSP - Laboratoire des Sciences Sociales du Politique
51 PJSE - Paris Jourdan Sciences Economiques
52 VITROME - Vecteurs - Infections tropicales et méditerranéennes
53 InSHS-CNRS - Institut des Sciences Humaines et Sociales - CNRS Sciences humaines et sociales
54 ESO - Espaces et Sociétés
55 INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
56 UMR ART-Dev - Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement
57 CAK-CRHST - Centre Alexandre Koyré - Centre de Recherche en Histoire des Sciences et des Techniques
58 Inalco - Institut National des Langues et Civilisations Orientales
59 I3 SES - Institut interdisciplinaire de l’innovation de Telecom Paris
60 CERMES3 - UMR 8211 / U988 / UM 7 - CERMES3 - Centre de recherche Médecine, sciences, santé, santé mentale, société
61 ENS Saint-Cloud - École Normale Supérieure - Saint-Cloud
Marie Gaille
Philippe Askenazy
Éric Charmes
Frédérique Chlous
Claude Didry
Kamel Doraï
Benoît Eyraud
Claude Grasland
Nicolas Gravel
  • Function : Author
  • PersonId : 959209
Romain Julliard
Frédéric Keck
Myriam Khlat
  • Function : Author
  • PersonId : 1035622
Thomas Lacroix
Stephane Luchini
France Meslé
Carine Milcent
Jérémy Robert
Frédéric Worms
  • Function : Author
  • PersonId : 1072188

Abstract

Research in the humanities and social sciences (HSS), which is regularly asked the question of its "usefulness", has been massively mobilized in the first part of the year 2020, both by the media and institutions. It has shown itself to be highly responsive, adapting its schedules and objectives, and modifying its intervention formats (webinars, distance learning courses). It was much present, despite the inequalities generated by the lockdown, particularly in terms of gender. The aim of this work is to offer the reader an analysis mobilizing the work of the SHS as a whole. Without claiming to be exhaustive, it weaves the threads, through the questions it addresses, from one discipline to another, composing a whole in which the social sciences and humanities resonate with one another, deploy their complementarity, and create a common analysis. Its objective is to emphasize the existence of a scientific capital of the HSS as such, to address the various questions raised by the Covid-19 pandemic. Current HSS research on the pandemic, its political management, and its stakes, is not developed ex nihilo. While taking the measure of the specificity of the present times, it is based on a set of theoretical frameworks, methods and analyses elaborated in other contexts, remobilized, updated and enriched in the light of the issues associated with the Covid 19 pandemic. Moreover, this work aims at taking into account from the outset the global dimension of the pandemic, and not just the French situation. Thus, several national and even continental contexts are explored on one point or another and the global dimension of the pandemic is taken into account as such. Finally, this document also looks at the very way in which the humanities and social sciences were mobilized in France in the context of the Covid 19 pandemic, at the collaborative forms and multidisciplinary practices particularly adopted in the face of this pandemic. It is structured in five parts: the first deals with the way in which the HSS make the crisis a question and an object of knowledge (A - From the framing of the crisis in the public space to the crisis as an object of knowledge - the example of France). The second addresses a salient point of the analyses developed over the last few months, which consider the pandemic as a revealer, or even an amplifier of pre-existing issues (B). Then, the third part looks at the societies and governments confronted with the pandemic (C), in other words, the forms of crisis management by the political power, the mobilization of science and the exercise of power, as well as the measures taken and the attitudes of the populations with regard to these measures. The fourth part presents the way in which the time of the pandemic has been characterized by questions about the future, questions which in turn give rise to orientations for HSS research (D. Reinventing ourselves in times of pandemic). Finally, the fifth and last part invites the reader to discover how the HHS involved itself in times of pandemic, how they collaborated together and undertook to document the health crisis in the heat of the moment, while accepting to consider new questions, and adopt new methods under the effect of this crisis (E. When the crisis invites collaboration and reflection on the "transfer" of knowledge).
La recherche en sciences humaines et sociales (SHS), à qui l’on pose régulièrement la question de son « utilité », a été massivement mobilisée dans la première partie de l’année 2020, tant par les médias et les institutions. Elle s’est montrée d’une grande réactivité, en adaptant ses calendriers et ses objectifs, en modifiant ses formats d’interventions (wébinaires, cours en distanciel). Chercheuses et chercheurs, enseignant(e)s-chercheurs ont été présents, et ce malgré des inégalités générées par le confinement dans le travail de recherche, notamment en termes de genre. Le présent travail a pour ambition de proposer à son lecteur une analyse mobilisant les travaux des SHS dans leur ensemble. Sans prétendre à l’exhaustivité, il tisse les fils, à travers les questions qu’il aborde, d’une discipline à une autre, composant un ensemble dans lequel les SHS entrent en résonance les unes avec les autres, déploient leur complémentarité, et créent une analyse commune, qu’elles relèvent plutôt des sciences sociales ou des humanités. Il a pour objectif de rendre manifeste un capital scientifique des SHS en tant que telles, pour aborder les différents questionnements que suscite la pandémie de Covid-19. La recherche actuelle en SHS sur la pandémie, sa gestion politique, et ses enjeux, ne s’élabore pas ex nihilo. Tout en prenant la mesure de la spécificité des temps présents, elle s’appuie sur un ensemble de cadres théoriques, de méthodes, d’analyses élaborés dans d’autres contextes, remobilisés, réactualisés, enrichis à la lumière des problématiques associées à la pandémie de Covid 19. Par ailleurs, le parti-pris de ce travail a été de tenir compte d’emblée de la dimension mondiale de la pandémie, et de ne pas s’en tenir à la situation française. Ainsi, plusieurs contextes nationaux, voire continentaux sont explorés sur tel ou tel point et la dimension mondiale de la pandémie y est prise en compte en tant que telle. Enfin, ce document s’intéresse aussi à la manière même dont les sciences humaines et sociales se sont mobilisées, en France, dans le contexte de la pandémie de Covid 19, aux formes collaboratives, aux pratiques pluridisciplinaires particulièrement adoptées face à cette pandémie. Il se structure en cinq parties : la première porte sur la manière dont les SHS font de la crise une question et un objet de connaissance (A – Du cadrage de la crise dans l’espace public à la crise comme objet de connaissance - l’exemple de la France). La seconde aborde un point saillant des analyses élaborées au cours des derniers mois, qui envisagent la pandémie comme un révélateur, voire un amplificateur d’enjeux pré-existants (B). Puis, la troisième partie s’intéresse aux sociétés et aux gouvernements confrontés à la pandémie (C), autrement dit aux formes de la gestion de la crise par le pouvoir politique, à la mobilisation des sciences et à l’exercice du pouvoir, ainsi qu’aux mesures prises et aux attitudes des populations au regard de ces mesures. La quatrième partie présente la façon dont le temps de la pandémie a été traversé de questionnements pour le futur, questionnements qui à leur tour impriment des orientations pour la recherche en SHS (D. Se réinventer en temps de pandémie). Enfin, la cinquième et dernière partie invite le lecteur à découvrir comment les SHS se sont mobilisées en temps de pandémie, comment elles ont collaboré et entrepris de documenter à chaud la crise sanitaire tout en acceptant de voir se renouveler questions, objets, méthodes sous l’effet de cette crise (E. Quand la crise invite aux collaborations et à une réflexion sur le « transfert » des connaissances).
Fichier principal
Vignette du fichier
Les sciences humaines et sociales face à la première vague de la pandémie de Covid-19 Enjeux et formes de la recherche 15 03 2021.pdf (4.82 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-03036192 , version 1 (02-12-2020)
halshs-03036192 , version 2 (11-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03036192 , version 2

Cite

Marie Gaille, Philippe Terral, Philippe Askenazy, Regis Aubry, Henri Bergeron, et al.. Les sciences humaines et sociales face à la première vague de la pandémie de Covid-19 -Enjeux et formes de la recherche. [Rapport de recherche] Centre National de la Recherche Scientifique; Université Toulouse III - Paul Sabatier. 2020. ⟨halshs-03036192v2⟩
3553 View
4819 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More