Une épure de chapiteau corinthien gigantesque gravée sur le parvis du mausolée d’Auguste - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Journal Articles Revue archéologique Year : 2020

A blueprint for a gigantic Corinthian capital carved into the pavement of the Mausoleum of Augustus

Une épure de chapiteau corinthien gigantesque gravée sur le parvis du mausolée d’Auguste

Abstract

In Rome, the pavement in front of the Mausoleum of Augustus bears a group of architectural blueprints, some of which Lothar Haselberger has attributed to the construction of the Pantheon, but others of which must be related to dif- ferent building projects. This paper considers the blueprint of a gigantic Corinthian capital, which has not yet been found to correspond with any known monument. We suggest three monuments with 60-foot tall columns that may match the capital: the temple of Venus and Roma, which is rather far from the Campus Martius, the temple of Trajan and Plotina at the end of the Via Lata, and finally the column of Antoninus Pius on the Campus Martius. The fact that three major Anto- nine monuments have columns of very similar, if not identical, measurements raises the possibility that the blueprint served as a common reference for centrally organised construction yards.
À Rome, sur un dallage devant le mausolée d’Auguste, on connaît un ensemble d’épures, pour certaines déjà attribuées par Lothar Haselberger à la construction du Panthéon, tandis que d’autres doivent concerner les projets d’autres édifices. Cet article s’intéresse à une épure de chapiteau corinthien gigantesque pour laquelle on n’avait pas encore trouvé de monument correspondant. Trois sont proposés, dans lesquels les dimensions des colonnes, de 60 pieds de haut, pourraient concorder avec le chapiteau : le temple de Vénus et de Rome, certes éloigné du champ de Mars, le temple de Trajan et de Plotine à l’extrémité de la via Lata, la colonne d’Antonin le Pieux sur le champ de Mars enfin. Le fait que trois monuments majeurs antonins possèdent des colonnes de dimensions très proches, sinon identiques amène à se demander si l’épure n’a pas pu servir de référence commune à des chantiers organisés de façon centralisée.
Fichier principal
Vignette du fichier
Capelle3_2020_RA.pdf (1.72 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

halshs-03409633 , version 1 (29-10-2021)

Licence

Identifiers

Cite

Jeanne Capelle. Une épure de chapiteau corinthien gigantesque gravée sur le parvis du mausolée d’Auguste. Revue archéologique, 2020, 2020/1, pp.85-102. ⟨10.3917/arch.201.0085⟩. ⟨halshs-03409633⟩
160 View
47 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More