On ne naît pas femme de couleur, on le devient Parcours d'une féministe indo-française - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications Esquisses | Les Afriques dans le monde Year : 2022

On ne naît pas femme de couleur, on le devient Parcours d'une féministe indo-française

(1, 2)
1
2

Abstract

Mon parcours scientifique s'étend sur plus de trente ans. L'itinéraire commence à Kuddapakam, ce village de la région de Pondichéry sur lequel j'ai écrit ma thèse et mène au système de peuplement urbain en Inde, en passant par les petites villes industrielles du nord du Tamil Nadu, par la mégapole de Chennai et par Hyderabad, la ville saisie par le numérique. C'est en vain qu'on chercherait dans cet ensemble une suite cohérente. Raconter la logique interne de ce cheminement tiendrait de la reconstitution a posteriori, puisque les moteurs concrets de mes recherches furent les rencontres et surtout les opportunités de financements de recherche que j'ai pu saisir. Il existe pourtant une autre histoire de mes questionnements. Elle commence bien plus tôt, dans une itinérance familiale dont les souvenirs remontent à la petite enfance. Pour rendre compte de mes choix et de mes motivations scientifiques, il me faudrait donc plutôt expliquer qui je suis. Comme le dit si bien U. Narayan, ce retour sur soi-même nous permet de voir avec « humilité, reconnaissance, douleur, l'influence qu'ont eu sur nous les différents environnements que nous avons connus, de sentir la portée et les limites de notre regard, de voir que les circonstances peuvent limiter comme elles peuvent inspirer, et de prendre conscience, dans une certaine mesure, de la perspective depuis laquelle nous regardons les choses ». Aujourd'hui, mon espace familial est un espace diasporique : c'est le monde entier, de Pondichéry à Dakar, en passant par la France et les États-Unis. Cette diaspora a une histoire singulière. Fait unique et peu connu dans l'histoire de la colonisation française, la France a dû faire appel à des colonisés pour administrer l'Indochine dès 1860-1862, les métropolitains rechignant à s'expatrier aussi loin. Les gouverneurs de l'Indochine ont pu recruter des diplômés issus du Collège colonial de Pondichéry, créé en 1826 (aujourd'hui lycée français international, toujours en activité) et de l'École de droit, fondée en 1838. Pour que des Indiens deviennent des fonctionnaires coloniaux, il faut d'abord en faire des Français. Le décret de renonciation de septembre 1881 est conçu pour cela.
Fichier principal
Vignette du fichier
Esquisses_2022_K-Marius_On-ne-nait-pas-femme-de-couleur.pdf (1.41 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

halshs-03668641 , version 1 (15-05-2022)

Licence

Attribution - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03668641 , version 1

Cite

Kamala Marius. On ne naît pas femme de couleur, on le devient Parcours d'une féministe indo-française. 2022, https://elam.hypotheses.org/4115. ⟨halshs-03668641⟩
12 View
6 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More