La réalité virtuelle et la théorie des savoirs incorporés, mise en scène du corps dématérialisé pour l’apprentissage des langues - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

La réalité virtuelle et la théorie des savoirs incorporés, mise en scène du corps dématérialisé pour l’apprentissage des langues

(1, 2, 3)
1
2
3

Abstract

Les recherches en neurosciences cognitives et affectives sont venues conforter les observations et intuitions des enseignants de langues : les interactions produites lors d'activités ludiques et immersives au sein des environnements éducatifs ont un effet positif sur le développement cognitif des apprenants (Immordino-Yang, 2016). Dans les années 1990, Varela (1993 ; 1996) a développé le paradigme de l'énaction s'inscrivant dans la théorie de la cognition incarnée pour définir comment le sens et la connaissance sont créés dans l'esprit à travers les corps et les émotions. Ce paradigme a permis d'étudier scientifiquement les effets positifs des dispositifs sensori-moteurs tels que les mondes virtuels 3D dans des contextes éducatifs (Deutschmann & Panichi, 2013 ; Berti, 2019). L'utilisation d'applications de réalité virtuelle comme les environnements virtuels immersifs (IVE) qui nécessitent l'utilisation d'un avatar (Privas-Bréauté, 2016) crée de nouvelles relations entre la perception, la cognition et l'action qui soutiennent l'apprentissage/l'acquisition du langage (Molle et al., 2020 ; Peterson, 2017) et contribue à remodeler les contours des interactions et des activités sociales, y compris les voyages et les événements culturels dans un contexte de pandémie. Mes questions de recherche portent sur le potentiel éducatif de la réalité virtuelle et l'utilisation d'avatars, métaphores contemporaines du corps des apprenants/utilisateurs, qui renforcent l'immersion dans des situations de communication par l'engagement, l'action et la motivation. J'ai mené des expérimentations collaboratives avec des étudiants en langues et des professeurs de langues en exercice pour étudier le développement cognitif possible des apprenants en langues à travers les EVI. Cette présentation explore la création de nouveaux environnements d'apprentissage en réalité virtuelle facilitant l'acquisition des langues en tenant compte du paradigme de l'énaction et des théories de la cognition incarnée. Les données collectées tout au long des expérimentations (constituées des réponses des participants aux pré- et post-questionnaires) permettront de mettre en lumière le rôle déterminant des enseignants, de la création de scénarios pédagogiques et l'accomplissement des tâches (Chen & Kent, 2019).
Not file

Dates and versions

halshs-03851280 , version 1 (14-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03851280 , version 1

Cite

Virginie Privas-Bréauté. La réalité virtuelle et la théorie des savoirs incorporés, mise en scène du corps dématérialisé pour l’apprentissage des langues. 41ème Congrès de l'APLIUT, APLIUT, May 2019, Epinal, France. ⟨halshs-03851280⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More