Une archéologie de l'absence. André Leroi-Gourhan et les prises de l'art - HAL Accéder directement au contenu
Chapitre d'ouvrage Année : 2017

Une archéologie de l'absence. André Leroi-Gourhan et les prises de l'art

Résumé

Dans l’opération qui consiste à passer d’un ce qui est là à un ce qui s’est passé là, l’archéologie est condamnée à se doter d’instruments de phonation installés dans différents espaces disciplinaires. Les lectures et interprétations de l’art paléolithique ont ceci d’exemplaire qu’il y est présenté comme une manifestation particulièrement lisible des intentions de ses auteurs – entre autres parce que figuratif – et qu’en même temps elles nous laissent dans une grande indécision, les faits ayant « fondu avec la parole de leurs acteurs », pour reprendre l’expression d’André Leroi-Gourhan. C’est à ces tentatives de phonation que s’intéresse ce texte, qui s’inscrit dans la perspective d’une archéologie des modes de présence des absents dans la narration du passé.
Fichier principal
Vignette du fichier
UNE_ARCHEOLOGIE_DE_L_ABSENCE_ANDRE_LEROI(1).pdf ( 259.52 Ko ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

halshs-03939643, version 1 (17-04-2024)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-03939643 , version 1

Citer

Noël Barbe. Une archéologie de l'absence. André Leroi-Gourhan et les prises de l'art. C. Geel; A. Viguier. Arts et techniques I, ENSA; Naima Digital art publishing, 2017. ⟨halshs-03939643⟩
35 Consultations
5 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 23/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus