POESIE ENFANTINE DANS LES LANGUES DES SIGNES : MODALITE VISUO-GESTUELLE VERSUS MODALITE AUDIO-ORALE - HAL Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2000

Children’s Poetry in Sign Languages : visuo-gestural versus auro-oral modality

POESIE ENFANTINE DANS LES LANGUES DES SIGNES : MODALITE VISUO-GESTUELLE VERSUS MODALITE AUDIO-ORALE

Résumé

Cette thèse compare les modalités visuo-gestuelle et audio-orale à travers l’étude de la poésie enfantine dans les langues des signes (LS). Elle met en valeur le fait que les LS disposent d’un registre poétique ENFANTIN et montre que, comme pour les langues orales (LO), l’organisation de la séquence poétique enfantine en LS repose sur son rythme. Les comptines dans les LS présentent une structure métrique et ‘mélodique’ fondée sur des schémas réguliers, composés d’unités contrastées par leur durée, leur saillance et leur rapport à l’espace ; l’ensemble de la structure poétique s’articule par ailleurs autour de ces schémas réguliers, y compris au niveau morphosyntaxique. Afin de mettre en lumière les spécificités du rapport entre langage et surdité, le chapitre 1 présente des faits linguistiques, sociolinguistiques et psycholinguistiques pertinents sur les LS en général et sur la langue des signes française (LSF) en particulier. La poésie enfantine dans les LO est ensuite présentée afin de mettre à jour les outils de la métrique qui sont utiles à l’analyse du rythme dans la modalité gestuelle. Le chapitre 2 présente le terrain de cette recherche et notre enquête sur l’existence de comptines traditionnelles en LS. Le chapitre 3 consiste à décomposer les constructions métrique et mélodique des comptines dans diverses LS et à expliquer leur articulation poétique. Le chapitre 4 montre que la structure morphosyntaxique de la poésie enfantine dans les LS est moins simple qu’elle ne le paraît et qu’elle contribue à l’élaboration du rythme poétique. Cette étude permet donc de faire avancer notre compréhension des influences d’une modalité sur la structure formelle d’une langue et ainsi de mieux cerner ce qui, dans la structure, n'est pas tributaire de la modalité (et donc strictement linguistique). Cette étude incite aussi au développement de la fonction poétique dans l’éducation en LS étant donné son rôle probable dans l’acquisition du langage.
This thesis compares visual-gestural and auditory-oral modalities through the study of children's poetry in sign languages (SL). It highlights the fact that SL has a CHILD poetic register and shows that, as with spoken languages (SpL), the organization of the child poetic sequence in SL is based on its rhythm. Nursery rhymes in SL have a metrical and 'melodic' structure based on regular patterns, composed of units contrasted by their duration, their salience and their relationship to space; the whole poetic structure is furthermore articulated around these regular patterns, including at the morphosyntactic level. In order to highlight the specificities of the relationship between language and deafness, Chapter 1 presents relevant linguistic, sociolinguistic and psycholinguistic facts about SL in general and about French sign language (LSF) in particular. Childhood poetry in SpL is then presented in order to uncover the tools of metrics that are useful for the analysis of rhythm in the sign modality. Chapter 2 presents the field of this research and our investigation into the existence of traditional nursery rhymes in SL. Chapter 3 consists of breaking down the metrical and melodic constructions of rhymes in various SL and explaining their poetic articulation. Chapter 4 shows that the morphosyntactic structure of children's poetry in SL is less simple than it appears and that it contributes to the development of poetic rhythm. This study thus advances our understanding of the influences of modality on the formal structure of a language and thus better identifies what in the structure is not modality-dependent (and thus strictly linguistic). This study also encourages the development of the poetic function in SL education given its likely role in language acquisition.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse Marion Blondel (2000).pdf ( 7.83 Mo ) Télécharger
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

tel-03419965, version 1 (08-11-2021)

Identifiants

  • HAL Id : tel-03419965 , version 1

Citer

Marion Blondel. POESIE ENFANTINE DANS LES LANGUES DES SIGNES : MODALITE VISUO-GESTUELLE VERSUS MODALITE AUDIO-ORALE. Linguistique. Université François Rabelais, Tours, 2000. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03419965⟩
99 Consultations
219 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 19/05/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus