Des relations entre les doctrines dominicaine et jésuite au XVIe siècle. Etude comparative des théories juridique et politique de Domingo de Soto et de Luis de Molina - HAL Accéder directement au contenu
Article dans une revue Laval théologique et philosophique Année : 2017

On the relations between the Dominican and the Jesuit doctrines in the XVIth century. A comparative studie of the juridical and political theories of Domingo de Soto and Luis de Molina

Des relations entre les doctrines dominicaine et jésuite au XVIe siècle. Etude comparative des théories juridique et politique de Domingo de Soto et de Luis de Molina

Résumé

The controversies between the Dominicans and the Jesuits after the Council of Trent reflect the image of a split that would have occurred at that time within the second scholasticism, from which two doctrinal traditions would have been formed. However, is there a real interpretative break between the two orders? Can we really find a difference in the data process or in the reasoning allowing to distinguish two traditions of thought? These are the questions to which this article intends to give an answer by comparing the doctrine of two illustrious representatives of these orders, Domingo de Soto and Luis de Molina, on the crucial questions of the nature and function of law and political power. Soto is the first to propose a systematic exposition of the right and the law, and Molina extends his analyzes by taking up the same project. If their contemporaries do not seem to distinguish their theorisations from the law, some defining differences prefigure, nevertheless, divergencies which will be widened among their successors.
Les controverses opposant les dominicains et les jésuites après le Concile de Trente renvoient l’image d’une scission qui se serait produite à ce moment au sein de la seconde scolastique, à partir de laquelle deux traditions doctrinales se seraient constituées. Existe-t-il cependant une réelle césure interprétative entre les deux ordres ? Peut-on réellement trouver une différence de traitement des données ou de raisonnement permettant de distinguer deux traditions de pensée ? Ce sont les questions auxquelles cet article entend apporter des éléments de réponse en comparant la doctrine de deux illustres représentants de ces ordres, Domingo de Soto et Luis de Molina, sur les questions cruciales de la nature et de la fonction du droit et du pouvoir politique. Soto est le premier à proposer un exposé systématique du droit et de la loi, et Molina prolonge ses analyses en reprenant le même projet. Si leurs contemporains ne semblent pas distinguer leurs théorisations du droit, cartaines différences définitionnelles préfigurent pourtant des divergences qui se creuseront chez leurs successeurs.
Loading...

Dates et versions

halshs-01873898, version 1 (13-09-2018)

Licence

Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

Citer

Gaëlle Demelemestre. Des relations entre les doctrines dominicaine et jésuite au XVIe siècle. Etude comparative des théories juridique et politique de Domingo de Soto et de Luis de Molina. Laval théologique et philosophique, 2017, 73/2, pp.181-207. ⟨10.7202/1042444ar⟩. ⟨halshs-01873898⟩
93 Consultations
0 Téléchargements
Dernière date de mise à jour le 09/06/2024
comment ces indicateurs sont-ils produits

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn Plus