De la subordination à la domination du salarié : la "preuve sociologique" par le temps de travail - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de Droit du Travail Year : 2012

De la subordination à la domination du salarié : la "preuve sociologique" par le temps de travail

(1, 2)
1
2

Abstract

Les évolutions contemporaines de l'organisation du travail conduisent à renforcer l'emprise des entre-prises sur leurs salariés, par le biais notamment des techniques d'implication et de responsabilisation. Ces évolutions ne sont pas que gestionnaires : elles reposent sur les règles de droit, plus particulière-ment sur les règles relatives au temps de travail qui garantissent la flexibilité attendue de l'organisation du travail. Ces mutations conduisent à envisager l'évolution des relations de travail non plus sous l'an-gle de la subordination, mais de la domination, telle que l'entendait Bourdieu. Il est dès lors temps d'en-visager que le droit ne se contente plus d'accompagner une telle évolution mais qu'il l'encadre pleine-ment en permettant un contrôle judiciaire accru sur l'évolution des conditions de travail.
Not file

Dates and versions

halshs-02241650 , version 1 (01-08-2019)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02241650 , version 1

Cite

Cyril Sintez. De la subordination à la domination du salarié : la "preuve sociologique" par le temps de travail. Revue de Droit du Travail, 2012, 07 et 08, pp.406-412. ⟨halshs-02241650⟩

Collections

UNIV-ORLEANS CRJP
37 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More